le Mardi 17 mai 2022
le Vendredi 22 novembre 2019 17:13 Autres - Others

La soirée lip sync a tenu sa promesse

  photo fournie par Carrefour Jeunesse-Emploi
photo fournie par Carrefour Jeunesse-Emploi
La soirée lip-sync de Place aux Jeunes d’Argenteuil a drainé quelque 150 spectateurs au Resto-bar Top Shot à Lachute, le 15 novembre dernier.

« Près de 150 personnes étaient à la soirée et dans nos attentes, c’est correct », a reconnu Éric Poulin, agent de migration Place aux Jeunes Desjardins. Il a souligné que l’évènement a permis de réunir 3000 $, qui vont aider l’organisme à mener ses activités exploratoires visant à faire visiter la MRC d’Argenteuil aux jeunes, pour qu’ils aient envie de s’y installer.

« Place aux jeunes a tellement de belles missions, a spécifié le conseiller municipal Hugo Lajoie, qui s’est produit aussi. Éric Poulin va à l’extérieur et fait en sorte que les jeunes reviennent en région. Ça prend des sous et si on peut les aider, pourquoi ne pas le faire. » M. Poulin a tenu à préciser que le but de l’évènement est aussi d’égayer les gens dans une ambiance festive afin qu’ils en aient pour leur argent. Devant les applaudissements et la joie qui se lisait dans les visages des spectateurs, il estime avoir bien rempli son contrat avec toute son équipe, constituée de gens issus de la communauté ainsi que de jeunes de Carrefour Jeunesse-Emploi d’Argenteuil.

Beatles

Les quatre animateurs de la soirée (Hugo Lajoie, Jimmy Desabrais, Robert Simard et Éric Poulin) ont, tout comme les autres artistes, émerveillé le public à travers leurs différents numéros. L’interprétation sans interruption de sept morceaux des Beatles était une première à la soirée lip-sync, qui en était à sa neuvième édition. Elle faisait partie des numéros particulièrement ovationnés. « Dans le comité organisateur, on a vu qu’on ne faisait pas les Beatles, a rapporté M. Lajoie. On s’est dit qu’on était quatre dans le comité organisateur, que les Beatles étaient quatre et on savait que les gens aimeraient. Ça a été une belle chimie entre nous. On est vraiment quatre chums. »

Le comité fait le bilan de cette neuvième édition et pense à la dixième. « On a fait des chansons festives et c’était très agréable, a réalisé M. Poulin. L’an prochain, c’est la 10e édition. On ne veut pas faire de rétrospective. On veut vraiment chercher des numéros très dynamiques, très drôles, avec des costumes, le maquillage et le déguisement. Ça va être très varié »