le Mercredi 17 août 2022
le Jeudi 7 novembre 2019 15:34 Autres - Others

Huit ans de bénévolat au service des personnes aphasiques

Honoré pour ses services à la communauté, Jean-Noël Massie a humblement accepté le prix du Groupe Relève pour personnes aphasiques_AVC Laurentides (GRPAAL), le 6 octobre dernier à Saint-Jérôme, lors de la Journée internationale des aînés 2019.

Il était là en compagnie de sa famille, dont sa fille, Karoline Massie et sa femme, Diane Robillard, ainsi que quelques-uns de ses amis, tous très fiers de lui et tous là pour lui rendre hommage et pour l’encourager, d’un petit clin d’œil, à continuer dans sa (noble) tâche d’aider sa communauté du mieux qu’il le peut, tel qu’il l’a fait, au fil de 22 ans.

Depuis que son collègue de travail dans la politique municipale, Robert Desforges, avait subi un AVC, il avait été là pour celui-ci jusqu’à la fin, pour ensuite s’impliquer au fond au CA du GRPAAL, afin de contribuer à la visibilité de l’organisme ainsi qu’aux collectes de fonds.

Son caractère modeste ne le prédispose pas aux grandes élocutions; par contre, si ce ne sont pas les discours verbeux qui le caractérisent, c’est par ses gestes qu’il a toujours exprimé sa disponibilité à être là pour les gens dans le besoin, et ce, tout au long de sa vie : ses 22 ans d’engagement communautaire, que ce soit dans le Club Optimiste de son quartier ou dans les Lions ou les Chevaliers de Colomb.

Les yeux de sa femme, Diane Robillard, une enseignante à la retraite (ayant fait, elle aussi, sa contribution à la prochaine génération, d’une autre manière), s’allument de fierté et l’on peut entrevoir de discrètes larmes de joie, lorsqu’elle parle de l’homme avec qui elle a partagé sa vie : « (Mon mari) était très ému le lendemain matin de l’évènement. On lui a fait une grande surprise en invitant 22 personnes pour lui rendre hommage, parmi sa famille et ses amis. Cela a été une petite tape dans le dos pour continuer son engagement dans la communauté. »