le Vendredi 9 Décembre 2022
le Mercredi 2 novembre 2022 16:29 Reflet-News (Russell-Embrun-Casselman)

GFL sponsorise un nouveau sentier récréatif

Jean-Philippe Laliberté (à l'extrême gauche) de GFL Environnement annonce la commandite par son entreprise du plus récent sentier récréatif de Casselman, avec le maire sortant Daniel Lafleur (à l'extrême droite) et les conseillers Mario Laplante, Francyn Leblanc et Marcel Cléroux (au centre, de gauche à droite). — photo Joseph Coppolino
Jean-Philippe Laliberté (à l'extrême gauche) de GFL Environnement annonce la commandite par son entreprise du plus récent sentier récréatif de Casselman, avec le maire sortant Daniel Lafleur (à l'extrême droite) et les conseillers Mario Laplante, Francyn Leblanc et Marcel Cléroux (au centre, de gauche à droite).
photo Joseph Coppolino
Le maire sortant de Casselman, Daniel Lafleur, et la mairesse élue Geneviève Lajoie ont annoncé la commandite par l'entreprise de gestion des déchets GFL Environmental du sentier Brisson, près de l'aire de conservation de High Falls.

Jean-Philippe Laliberté, directeur général des opérations d’enfouissement et de la conformité pour GFL Environmental, s’est engagé à verser 250 000 $ pour l’aménagement du sentier Brisson. Il s’agit du premier commanditaire important du projet de loisirs pluriannuel de la municipalité.

« C’est avec une grande fierté que j’annonce aujourd’hui la contribution de notre entreprise pour soutenir le développement d’un sentier pédestre et d’un projet de sanctuaire d’oiseaux, ici à Casselman, a dit M. Laliberté. Au fil des ans, nous avons développé une relation étroite avec la municipalité et aujourd’hui, avec ce partenariat, nous voulons le faire de façon encore plus concrète en participant à la réalisation d’un projet qui aurait un impact positif sur la qualité de vie des citoyens de Casselman. »

Les efforts de la municipalité pour développer un sentier et un parc près de High Falls, sur la rivière Nation Sud, ont débuté en 2018, à la fin du mandat du précédent conseil municipal. L’aménagement du sentier est depuis longtemps un objectif du maire Lafleur et de son conseil. Le fait d’avoir pu obtenir le financement avant la fin de son mandat a été un moment de fierté.

« J’espérais le faire sur une période de quatre ans. Je ne savais pas si cela allait se produire, a commenté M. Lafleur. Donc, nous vous remercions beaucoup. C’est un bon début. »

La mairesse élue Geneviève Lajoie est également fière du nouveau développement dans sa communauté, soulignant l’importance de l’environnement naturel pour Casselman.

« Nous devons travailler ensemble si nous voulons réussir à protéger notre environnement et à profiter de la belle nature qui nous entoure, a déclaré Mme Lajoie. Je remercie sincèrement GFL pour sa générosité envers Casselman et ce merveilleux projet. »

Casselman a approuvé un montant initial de 225 000 $ en 2021 pour commencer à travailler sur le projet en trois phases de 1,5 million de dollars. La première phase, qui doit être achevée cet automne, consiste à réparer la rue Brisson jusqu’au portail du lot 24, à l’extrémité nord de Brisson, à construire une clôture et à agrandir le stationnement pour accueillir vingt voitures.

La phase deux du projet, qui doit commencer en janvier 2023, verra la majorité des travaux achevés. La municipalité installera des passerelles, une aire de repos et une plateforme d’observation des oiseaux dans le parc. La deuxième phase devrait être achevée en octobre 2023. Une campagne locale de collecte de fonds sera lancée en 2023.

Enfin, la dernière phase permettra de promouvoir le sentier, de développer une programmation culturelle et touristique et d’établir un comité de citoyens pour soutenir la gestion du parc. La finalisation de toutes les phases du projet est prévue pour octobre 2024. Une fois le projet terminé, la municipalité espère attirer 3 000 visiteurs par an entre mai et octobre.