le Samedi 21 mai 2022
le Vendredi 8 avril 2022 22:12 Le Carillon (Hawkesbury)

Le Tour du monde franco

Les artistes : (rangée avant) : Yan Leduc de Les Rats d'Swompe, Mona Kiame (Liban), Arnaldo Betancourt Silva (Cuba), Makhena Rankin Guérin (Anishinaabée) et Alea de Castro (Philippines) de Moov Ottawa (2e rangée): Le R Premier  (Bénin), Body Ngoy (RD Congo), Irène Xia Zhou (Espagne et Chine), Djennie Laguerre (Haïti) et Wise Atangana. — photo fournie
Les artistes : (rangée avant) : Yan Leduc de Les Rats d'Swompe, Mona Kiame (Liban), Arnaldo Betancourt Silva (Cuba), Makhena Rankin Guérin (Anishinaabée) et Alea de Castro (Philippines) de Moov Ottawa (2e rangée): Le R Premier (Bénin), Body Ngoy (RD Congo), Irène Xia Zhou (Espagne et Chine), Djennie Laguerre (Haïti) et Wise Atangana.
photo fournie
Le Tour du monde franco est une émission-spectacle d'une heure, tournée le 28 mars au Centre culturel Le Chenail à Hawkesbury. Diffusée le 31 mars à l'intention des élèves des écoles françaises de tout l'Est ontarien, elle avait reçu plus de 2,000 visionnements dimanche.

Cette émission fait découvrir une panoplie de traditions grâce à la prestation de 11 artistes francophones provenant d’un peu partout sur la planète. Des artistes tels que Yan Leduc du groupe franco-ontarien les Rats d’Swompe, Mona Kiame du Liban, Arnaldo Betancourt Silva de Cuba, Makhena Rankin Guérin d’appartenance Anishinaabée, Alea de Castro et Moov Ottawa de Cuba et des Philippines, Le R Premier du Bénin, Body Ngoy de la République démocratique du Congo, Irène Xia Zhou d’Espagne et de Chine, Djennie Laguerre d’Haïti et Wise Atangana du Cameroun.  

Le Tour du monde franco, qui a été lancé sur YouTube le 31 mars, demeure disponible au grand public jusqu’à la fin d’avril. Cette initiative du CSDCEO, le conseil scolaire de district catholique de l’Est ontarien, a été rendu possible grâce au soutien financier du ministère de l’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada. Animateur culturel au CSDCEO, Félix St-Denis s’est d’abord fait connaître comme créateur de l’Écho d’un Peuple. Il est concepteur, directeur artistique, scripteur et animateur du Tour du monde franco. Il était assisté de l’Escouade Multi-Média, une équipe technique de production de la région de Hawkesbury.  

Pour Félix St-Denis, cette émission-spectacle est une façon de découvrir l’immensité de la francophonie mondiale, avec 300 millions de parlants français dans près de 90 États de la francophonie. « C’est beaucoup plus répandu qu’on pense le français. C’est une langue hyper utile tant du point de vue affaires que culturel. Ça sert à découvrir cette francophonie-là qui est multiple. »  

Il ajoute que l’objectif c’est de comprendre l’origine, les cultures, les fières traditions des différents Francophones que nous accueillions à Hawkesbury avec le projet de la Communauté francophone accueillante. « C’est vraiment une chance inouïe parce que Hawkesbury c’est à mi-chemin entre Ottawa et Montréal, deux villes super multiculturelles. Ça fait que nos jeunes s’exposent à la diversité lorsqu’ils vont en ville, mais ce n’est pas à tous les jours qu’ils ont la chance de se faire des amis. Avec l’arrivée de ces nouvelles familles, ici dans la pointe de l’Est ontarien, estime Félix St-Denis, ça nous donne la chance d’élargir nos horizons pour enrichir notre culture franco-ontarienne. »  

Avec la désignation de Hawkesbury, Communauté francophone accueillante, par le gouvernement fédéral, le CSDCEO a hérité du projet de transmettre les traditions, un projet qui s’étend sur trois années. L’an dernier, Félix St-Denis a produit la websérie de huit épisodes Un pont vers demain, émissions de rencontres entre personnes et familles d’origines diverses, des gens d’ici et des gens nouvellement arrivés. Cette année, on fait le Tour du monde franco avec des artistes de différentes disciplines et de divers pays. C’est un spectacle diffusé virtuellement et l’an prochain, l’année trois, le plan sera de refaire un grand spectacle en personnes devant plusieurs centaines de jeunes et ce sera ouvert à la communauté en soirée à l’École secondaire catholique régionale de Hawkesbury.  

Et parallèlement à tout ça, Félix St-Denis et Geneviève Éthier ont fait de l’animation culturelle sur l’accueil des nouveaux arrivants, comme les gens de race noire par exemple. Félix St-Denis: « Comment on s’y prend pour mieux accueillir chez-nous, dans notre ville et dans nos villages environnants, des jeunes et des familles de la diversité. Comment profiter à fond de ces diverses cultures-là pour grandir non seulement comme Franco-ontariens, mais comment devenir plus puissants ensemble en devenant des Franco-terriens. »