le Jeudi 18 août 2022
le Mercredi 29 Décembre 2021 12:40 | mis à jour le 8 avril 2022 19:21 Le Carillon (Hawkesbury)

Le CSDCEO partenaire de l’ASCITECH au Congo

Thierry Diasonama (Président du Conseil d'administration, ASCITECH), Rino Levesque (Leader et fondateur d'Idée éducation entrepreneuriale), Benoît-Pierre Laramée (Ambassadeur du Canada en RDC), François Gérin-Lajoie (Président de Idée éducation entrepreneuriale), Alain Malanda (Directeur général ASCITECH) et Rino Kamidi, Agent principal d’aide internationale, Ambassade du Canada. — Photo fournie
Thierry Diasonama (Président du Conseil d'administration, ASCITECH), Rino Levesque (Leader et fondateur d'Idée éducation entrepreneuriale), Benoît-Pierre Laramée (Ambassadeur du Canada en RDC), François Gérin-Lajoie (Président de Idée éducation entrepreneuriale), Alain Malanda (Directeur général ASCITECH) et Rino Kamidi, Agent principal d’aide internationale, Ambassade du Canada.
Photo fournie
Le Conseil scolaire de district catholique de l’Est ontarien (CSDCEO) a annoncé la mise en place d’un partenariat éducatif avec l’Académie des Sciences et Technologies (ASCITECH) à Kinshasa au Congo.

En tant que partenaire éducatif exclusif, le CSDCEO a pour mandat d’appuyer l’ASCITECH dans la formation de son personnel. Le conseil scolaire s’engage également à accompagner de jeunes élèves congolais dans le cadre du programme canadien de scolarisation, ce qui leur permettra d’acquérir des compétences pour favoriser leur apprentissage, leur bien-être et leur engagement social. 

 La directrice de l’éducation et secrétaire du CSDCEO, Eugénie Congi, s’est réjouie de l’annonce. «Vouloir changer le monde, partir en mission et faire preuve d’innovation, c’est poser des gestes concrets régulièrement pour s’entreprendre et pour être un joueur actif qui fait preuve d’engagement dans sa communauté. Nous entrevoyons de belles possibilités de collaboration entre nos jeunes Canadiennes, Canadiens et les jeunes Congolaises et Congolais. J’entrevois ce partenariat d’un très bon œil et je suis consciente de toutes les belles opportunités qui s’offrent à nous et à l’Académie des Sciences et Technologies.».