Tornades d’Embrun et de Fournier confirmées

by Joseph Coppolino - EAP
Tornades d’Embrun et de Fournier confirmées
Deux tornades ont touché Prescott-Russell le jour même où des tornades ont détruit des maisons à Barrhaven. Les tornades d'Embrun et de Fournier ont été classées EF-0, le niveau le plus bas. (Photo : Northern Tornado Project)

Des chercheurs de London, en Ontario, ont confirmé que deux tornades ont touché Prescott-Russell lors de l’intense tempête de vent et de pluie du 13 juillet, l’une à Embrun et l’autre à Fournier.

Le Northern Tornado Project de l’université Western a réalisé une «étude au sol et par drone» le 15 juillet, deux jours après la tempête. Cette étude a permis de documenter une trajectoire étroite de dommages aux arbres, aux cultures et aux habitations, ce qui a amené les chercheurs à conclure que des tornades de catégorie EF-0 s’étaient formées à Prescott-Russell.

Les tornades sont classées sur l’échelle de Fujita améliorée (EF), qui classe les tempêtes de vent de un à cinq en fonction des dégâts causés. Une tornade EF-0 est considérée comme faible, avec des vents compris entre 105 et 137 kilomètres par heure. Les dommages causés par une tornade EF-0 comprennent généralement la perte de bardeaux et de gouttières, des auvents déchirés ou démontés, l’abattage d’arbres peu profonds et des branches cassées.

À l’autre extrémité de l’échelle, les tornades de type EF-5, qui sont rares et ne se produisent généralement qu’aux États-Unis, atteignent des vitesses de vent de plus de 322 kilomètres à l’heure.

Le Canada n’a enregistré qu’une seule tornade EF-5. En 2007, Elie (Man.) a connu une tempête avec des vents dépassant les 420 kilomètres par heure, causant 39 millions de dollars de dégâts.

Deux tornades EF-1 ont également été enregistrées à Barrhaven le 13 juillet, causant d’importants dégâts aux habitations de la banlieue sud d’Ottawa.

Partager cet article