le Vendredi 3 février 2023
le Jeudi 19 janvier 2023 13:02 MRC D'ARGENTEUIL RCM

La motivation est déclenchée par les interactions!

Car De La Barre et Catherine Furlotte sont les propriétaires d’Inter Action 127, une nouvelle entreprise qui vise à faire bouger la communauté en groupe. — Photo Mylène Deschamps
Car De La Barre et Catherine Furlotte sont les propriétaires d’Inter Action 127, une nouvelle entreprise qui vise à faire bouger la communauté en groupe.
Photo Mylène Deschamps
Situé au sous-sol de l’ancienne salle des Francs-Maçons, Inter Action 127 est un nouveau modèle d’affaires qui vise à faire bouger le monde en groupe par le biais d’entraîneurs qualifiés et motivés.

«Qu’est-ce que Inter Action 127? C’est déjà 100 membres interactifs sans même avoir ouvert les portes» lance l’un des instigateurs du projet Carl De La Barre, non sans fierté. Le lancement de l’entreprise lachutoise de M. De La Barre et de Catherine Furlotte a été réalisé jeudi dernier en compagnie d’amis, de membres, de gens d’affaires et de plusieurs entraîneurs qualifiés, dont Deano Clavette, qui assura des entraînements de boxe en individualisé et en groupe. Autant pour les juniors, en mode récréatif ou pour les avancés, l’entraînement de boxe s’amène dans la région.  

Depuis lundi, la salle de 4000 pieds carrés a accueilli ses premiers amateurs. C’est plus de 11 entraîneurs qui se partageront la grande salle rénovée du 136 avenue de la Providence avec une offre d’une trentaine de cours de groupe différents. Des entraînements de spinning (plus de 20 vélos de spinning ont été acquis), du tabata, du yoga (on prévoit même du yoga chaud pour le printemps), du bootcamp figurent à l’horaire de cette première session. Des grands noms comme Steve O’Brien, Émilie Chèvrefils et Mikael Dumas font partie des entraîneurs élite, qui se sont joint à l’équipe dynamique. La lachutoise Nancy Lussier sera l’entraîneure privée en Zumba: «Mon objectif est de partager avec les gens ma passion pour le bien-être, de rester actif et surtout m’assurer qu’il garde un mode de vie sain. La posture, le mouvement, la mobilité, ce sont des points importants qui permettent aux gens de se sentir bien dans leur corps.» Une initiation au Acro Yoga est prévue pour le 29 janvier, une première «Master Class» avec Sophie Gosselin et Joanie Lacerte. 

«Chez Inter Action 127, notre mission est de faire bouger, bien sûr, mais c’est aussi beaucoup plus grand. On souhaite avoir un impact positif sur la communauté. On veut transmettre aux gens qu’avec de la discipline et de la constance, tout est possible, explique Mme Furlotte. J’ai toujours rêvé d’ouvrir une école de danse pour les enfants défavorisés et, avec ce projet, on a la possibilité de réaliser ce rêve-là. C’est une cause qui nous tient à coeur et avec l’aide des fondations de la région et du centre de pédiatrie sociale d’Argenteuil, on veut monter un programme qui pourra favoriser l’activité chez les jeunes.» 

Quelques prix ont été tirés lors de l’ouverture officielle. L’heureuse gagnante d’un cours de groupe en boxe, une enseignante de la polyvalente Lavigne, déjà inscrite, prévoyait en faire cadeau à un élève. La synergie est déjà au rendez-vous.  

Inter Action 127 et son équipe.