le Vendredi 3 février 2023
le Mercredi 18 janvier 2023 15:02 | mis à jour le 18 janvier 2023 15:05 Vision (Clarence-Rockland)

Le budget du canton d’Alfred-Plantagenet approuvé avec une seule protestation

Le canton d'Alfred-Plantagenet a maintenant son budget 2023 après un vote à 4 contre 1 pour l'approuver lors de la réunion du conseil du 17 janvier, le conseiller Ian Walker ayant voté contre. Le conseiller Ian Walker a voté contre. Il s'est dit préoccupé par les sommes que le canton consacre aux coûts des services de police au détriment du soutien aux services sociaux et de santé mentale locaux. Le budget 2023 prévoit une augmentation de trois pour cent des impôt.  — photo Gregg Chamberlain
Le canton d'Alfred-Plantagenet a maintenant son budget 2023 après un vote à 4 contre 1 pour l'approuver lors de la réunion du conseil du 17 janvier, le conseiller Ian Walker ayant voté contre. Le conseiller Ian Walker a voté contre. Il s'est dit préoccupé par les sommes que le canton consacre aux coûts des services de police au détriment du soutien aux services sociaux et de santé mentale locaux. Le budget 2023 prévoit une augmentation de trois pour cent des impôt.
photo Gregg Chamberlain
Il y avait une voix dissidente au budget 2023 du canton d'Alfred-Plantagenet lors de son approbation.

«Je ne peux pas voter pour ce budget», a déclaré le conseiller Ian Walker, lors de la séance du conseil du 17 janvier, ajoutant que sa principale objection était l’augmentation du montant alloué aux services de police par rapport au soutien des services sociaux et de santé mentale.

«Tous les groupes de santé mentale et de services sociaux ont besoin d’aide, a déclaré M. Walker, citant en exemple Maison Interlude House, le groupe d’aide aux femmes sans but lucratif. Quand on voit Maison Interlude vendre des poinsettias à Noël pour récolter des fonds, je trouve ce genre de situation intolérable».

Le budget 2023 a été approuvé par un vote de quatre voix contre une, la conseillère Walker ayant émis le seul vote négatif.

Le budget de 15,3 millions de dollars comprend une allocation de 3,1 millions de dollars pour les projets d’immobilisations. Le budget de cette année prévoit une augmentation de trois pour cent des taxes afin de couvrir la partie du prélèvement municipal d’environ 9,5 millions de dollars. Il s’agit du montant des impôts fonciers que le canton doit percevoir pour payer tous les coûts de fonctionnement et d’immobilisations de 2023 qui ne sont pas déjà couverts par l’aide des gouvernements supérieurs et d’autres types de revenus ou d’emprunts municipaux.

Pour le propriétaire moyen d’Alfred-Plantagenet dont la maison et le terrain sont évalués à 200 000 $, l’augmentation de trois pour cent de la taxe signifie 42 $ de plus sur la portion municipale de sa facture de taxe foncière. D’autres propriétaires verront le même montant ou un montant plus ou moins élevé ajouté à leur impôt foncier municipal, selon la valeur imposable de leur maison et de leur terrain. Les propriétés commerciales, industrielles et autres types de propriétés dans le canton auront des taux différents pour leurs évaluations de taxes foncières.

Les factures d’impôt foncier seront envoyées par la poste plus tard dans l’année, une fois que le personnel municipal aura terminé toutes les évaluations. Le montant total de la facture d’impôt foncier comprendra les impôts fonciers évalués pour les Comtés unis de Prescott-Russell, les districts scolaires fonctionnant dans le secteur du canton, le gouvernement provincial et d’autres organismes locaux ou régionaux comme l’Office de protection de la nature de la Nation Sud qui fonctionne dans la municipalité. Le canton est également tenu de percevoir et de transmettre ses impôts fonciers.

Lors d’une entrevue téléphonique avant la séance du conseil du 17 janvier, le conseiller Walker a indiqué que sa principale objection à la partie du budget consacrée aux coûts des services de police était l’absence de discussion sur ce que le canton obtient pour son contrat de services de police lorsque le sujet a été abordé lors de l’examen du plan budgétaire de deux jours en décembre, avant les vacances de Noël.

D’autres membres du conseil ont exprimé leur satisfaction à l’égard du budget lors d’entrevues téléphoniques avant la séance du 17 janvier. Le maire Yves Laviolette et les conseillers Jean-Pierre Cadieux, Benoît Lamarche et Antoni Viau ont déclaré que le personnel municipal avait fait de son mieux pour créer un budget qui traite des dépenses de fonctionnement et d’immobilisations nécessaires et qui tient compte de l’effet de l’inflation sur certains services et matériaux dont le canton a besoin pour ses activités.

Le maire et les conseillers Cadieux et Lamarche ont noté que le canton s’efforcera à l’avenir de trouver et d’obtenir davantage d’aide financière du gouvernement supérieur pour l’amélioration des routes locales lorsqu’elle sera disponible. Le conseiller Viau a indiqué qu’il aimerait voir la municipalité devenir plus agressive dans l’augmentation du développement commercial dans le canton afin d’aider à soulager le fardeau de l’impôt foncier des propriétaires.