le Vendredi 27 janvier 2023
le Mercredi 14 Décembre 2022 16:10 Reflet-News (Russell-Embrun-Casselman)

Boisés Est demande aux CUPR une aide pour la récupération après la tempête

Boisés Est souhaite que les Comtés unis de Prescott-Russell soient les premiers à fournir une aide financière aux propriétaires de boisés locaux qui doivent encore faire face aux dommages causés à leur propriété par la tempête de vent destructrice qui a soufflé sur l’Est de l’Ontario en mai dernier.  — photo fournie
Boisés Est souhaite que les Comtés unis de Prescott-Russell soient les premiers à fournir une aide financière aux propriétaires de boisés locaux qui doivent encore faire face aux dommages causés à leur propriété par la tempête de vent destructrice qui a soufflé sur l’Est de l’Ontario en mai dernier.
photo fournie
Boisés Est veut que les Comtés unis de Prescott-Russell soient les premiers à fournir une aide financière aux propriétaires de boisés locaux qui doivent encore faire face aux dommages causés à leur propriété par la tempête de vent destructive qui a soufflé sur l'Est de l'Ontario au cours de la longue fin de semaine de mai.

«Nous devons trouver une solution concrète», a déclaré Jean Saint-Pierre, porte-parole de Boisés Est, lors d’une présentation au conseil des Comtés unis de Prescott-Russell (CUCR) le 30 novembre.

La tempête de vent, également connue sous le nom de derecho en raison de la sévérité et de l’intensité de ses vents violents, a balayé l’est de l’Ontario et l’ouest du Québec au cours de la longue fin de semaine du mois de mai de cette année, laissant dans son sillage des lignes électriques abattues et brisées, des arbres renversés sur les routes et des bâtiments agricoles et des maisons endommagés dans de nombreuses régions rurales des deux provinces.

Dans certaines régions de l’Ontario et du Québec, le nettoyage de la tempête se poursuit alors que les propriétaires privés déterminent comment enlever les arbres tombés et, dans le cas de nombreux propriétaires de lots boisés, envisagent de replanter leurs terres pour tenter d’élever une nouvelle génération d’arbres pour leurs opérations forestières.

Le gouvernement provincial de Ford a promis des fonds d’aide aux sinistrés à la suite de la tempête. Mais M. Saint-Pierre a expliqué au conseil des CUPR que les efforts de Boisés Est pour confirmer l’aide financière à ses membres pour le nettoyage et la replantation des arbres sur leurs propriétés se sont soldés par une absence de réponse de Queen’s Park. Boisés Est a également contacté le député progressiste-conservateur nouvellement élu Stéphane Sarrazin. Ce dernier a dit à M. Saint-Pierre et à d’autres représentants du groupe qu’il s’était renseigné et avait indiqué que les propriétaires de boisés locaux pourraient ne pas être admissibles à l’aide du programme de secours aux sinistrés du gouvernement provincial.

«Nous leur avons donné (à la province) un ultimatum», a déclaré M. Saint-Pierre lors d’une entrevue précédente sur la situation, ajoutant que les gouvernements provincial et fédéral devraient indiquer en termes clairs s’ils fourniront ou non de l’aide aux membres de Boisés Est et aux autres propriétaires privés qui ont subi de graves dommages à leurs propriétés.

Dans sa présentation, Saint-Pierre a également noté que certains apiculteurs locaux ont subi des dommages suite au derecho. La tempête a endommagé les ruches et dans certains cas a ruiné les zones fleuries où les abeilles allaient chercher le nectar pour le miel.

M. Saint-Pierre a demandé au conseil des CUPR d’envisager de fournir un financement de soutien de 75 000 $ pour aider à lancer un programme de nettoyage et de replantation des boisés qui ont été endommagés par la tempête.

Plusieurs maires siégeant au conseil des CUPR ont exprimé leur sympathie pour le problème auquel sont confrontés les membres de Boisés Est et d’autres propriétaires privés. Mais d’autres maires ont exprimé leur inquiétude quant à l’utilisation de l’argent public des CUPR pour aider les propriétaires privés, car cela pourrait créer un précédent et des problèmes potentiels pour les conseils des CUPR actuels et futurs. D’autres entreprises du secteur privé de la région de Prescott-Russell pourraient faire valoir qu’elles devraient être en mesure de demander aux comtés de leur fournir une aide financière.

Après discussion, le conseil a voté pour approuver une résolution demandant à Boisés Est de déposer une demande officielle d’aide financière. Le conseil des CUPR peut alors demander à l’administration d’examiner la demande et de déterminer les implications juridiques afin de présenter un rapport détaillé au conseil des CUPR au cours de la nouvelle année.