le Lundi 5 Décembre 2022
le Jeudi 17 novembre 2022 13:31 MRC D'ARGENTEUIL RCM

Un plongeon dans l’imaginaire des petits

Chantal Archambault, accompagnée de sa fille Olive, 4 ans et demi, a créé 10 magnifiques contes en audio pour la bibliothèque Jean-Marc Belzile — Photo Mylène Deschamps
Chantal Archambault, accompagnée de sa fille Olive, 4 ans et demi, a créé 10 magnifiques contes en audio pour la bibliothèque Jean-Marc Belzile
Photo Mylène Deschamps
C’est la Grande semaine des tout-petits du 14 au 20 novembre. Grande semaine? Sûrement parce que pour les tout-petits, tout est grand. C’est une question de perspective, un point de vue.

L’offre culturelle pour la petite enfance est essentielle et inspirante. Leur imaginaire à l’état pur aime être stimulé. Une stimulation, explique l’équipe de la bibliothèque Jean-Marc Belzile, lors du lancement de 3 beaux projets lundi dernier, que l’on veut plus lente, plus contemplative. Claudia Tremblay, bibliothécaire et cheffe de division, dénote: «Souvent dans la vie tout va vite. Les enfants sont parfois malgré eux précipités dans cette vitesse-là.» Avec l’obtention d’une subvention du gouvernement en numérique, l’équipe ne veut pas préconiser les écrans d’ordinateur, encore. L’axe privilégié est d’atteindre leur imaginaire et opte plutôt pour la production d’une série de contes audio originaux et exclusifs.  

Créé et produit par une artiste de Carillon, Chantal Archambault, les 10 petites histoires, d’une durée de 5 minutes chacune, traitent de joies simples par le biais d’observation de la nature. On veut amener l’enfant plus près de ce qui apaise. «Il y a plein de voix de bestioles. Des fois c’est drôle, des fois c’est plus relaxe. C’est un pari d’aller dans un beat qui n’est pas Pat Patrouille style », relève la pétillante Chantal Archambault, connue comme la chanteuse du duo Saratoga. Forte d’une expérience de travail dans le milieu de la petite enfance et éveillé par sa petite Olive qui a notamment participé aux bruitages et à la mention toute mignonne du soutien financier du ministère de la Culture et des Communications du gouvernement du Québec, le but est de ramener les enfants à l’essentiel, tout en les permettant de relaxer. «Nous avions la même vision. Quand on écoutait les ébauches dans la frénésie de nos bureaux, ça nous permettait de nous remettre sur terre nous-mêmes», ajoute Mme Tremblay, qui invite aussi les adultes à écouter ces petits chefs-d’œuvre de bonheur.  

Ne sachant toujours pas lire les mots, du haut de ses 4 ans «et demi», précise Olive Gasse, elle peut accéder à l’aide d’écouteurs à la station d’écoute. Un jardin d’images disponibles sur place pour tous les petits visiteurs d’Argenteuil, tout comme la possibilité de  choisir lui-même son livre. Disposés avec soin, les petits peuvent savourer les images et apprendre dans une maisonnette à lire. De plus, chaque conte porte un thème et une recension d’écrits en lien avec ce dernier a été réalisée par l’équipe pour étoffer leurs découvertes. 

« La lecture joue un rôle important dans le développement d’un enfant et fréquenter la bibliothèque dès le plus jeune âge permet de faire découvrir la culture aux petits usagers et de les émerveiller», souligne le maire Bernard Bigras-Denis. 

La Collection des petites beautés s’ajoute à l’offre de sac découverte pour les 0-5 ans et au dévoilement de la section jeunesse revampée. Pas de couleurs éclatantes, ni d’effets superproduction ici non plus. On y est allé tout en douceur et en simplicité créant une atmosphère réconfortante avec quelques effets visuels de la nature et de l’espace. Le temps présent, bien ancré, un cocon offert à ces petites âmes en ébullition, dont les parents pourront aussi profiter d’un nouvel endroit lecture dans la section adulte.  

Cette conception du décor est le fruit du travail commun de l’artiste qu’on qualifie de doigt de fée et de Marie-Ève Nadeau, graphiste et responsable des communications à la Ville de Lachute. La série innovatrice de 10 contes est aussi disponible pour une écoute en ligne et libre d’accès à http://lachute.ca\zoneaudio depuis le 15 novembre.  Pour les usagers de la bibliothèque, il est également possible d’emprunter un lecteur audio au comptoir de prêt pour faire l’écoute des contes à la maison, au parc ou même dans la voiture. 

Une section jeunesse revampée par le travail commun de la bibliothécaire Claudia Tremblay, la graphiste Marie-Ève Nadeau et l’artiste Chantal Archambault saura aider et stimuler la littératie dans Argenteuil.

Photo Mylène Deschamps