le Dimanche 27 novembre 2022
le Jeudi 27 octobre 2022 16:15 MRC D'ARGENTEUIL RCM

La photo: toujours à la mode

Parmi les 12 amateurs de photo du Club passion photo Laurentides, trois photographes professionnels ont procédé à l’installation de la nouvelle exposition, Le Club s’expose, mardi dernier au Centre d’art d’Argenteuil. À droite, on voit une photo de Charles Michaud, directeur de jouaux locaux retraités, et derrière, une de Lucien Lisabelle. M. Lisabelle (à gauche) est accompagné de Stephan St-Denis. — Photo Mylène Deschamps
Parmi les 12 amateurs de photo du Club passion photo Laurentides, trois photographes professionnels ont procédé à l’installation de la nouvelle exposition, Le Club s’expose, mardi dernier au Centre d’art d’Argenteuil. À droite, on voit une photo de Charles Michaud, directeur de jouaux locaux retraités, et derrière, une de Lucien Lisabelle. M. Lisabelle (à gauche) est accompagné de Stephan St-Denis.
Photo Mylène Deschamps
Bien que les chambres noires ne soient pas tout à fait disparues, ce sont les nouvelles technologies de traitement de l’image qui gagnent en popularité chez les amateurs de photos. Malgré la quantité d’appareils photo et téléphone intelligents en mode automatique, restent encore des passionnés qui s’évertuent à prendre les meilleurs clichés en comprenant les principes de la vitesse d’obturation, de l’ouverture et autre mot du jargon des photographes professionnels et amateurs.

Sandra Boivin, présidente du Club passion photo Laurentides, s’adonne à ce passe-temps depuis à peine 4 ans. Retraitée de la santé publique en prévention et contrôle des infections, elle indique que la photo, c’est pour tout le monde qui a soif d’apprendre. En réalisant que les photos prises lors d’un voyage ne reflétaient pas ce qu’elle avait vu, elle s’inscrit dans une formation et joins par la suite le club qui l’encourage à se développer et à se peaufiner. 

 

Notre mission est d’amener les gens en toute collégialité à développer leur passion par des défis, des concours, des capsules et des conférences. Des professionnels sont aussi avec nous pour nous aider à nous surpasser en commentant nos réalisations.»

— Sandra Boivin

Charles Michaud est l’un de ceux-là. Photographe de profession, il s’est fait aussi connaître comme directeur de journaux régionaux.  Il enseigne aujourd’hui au privé et propose certaines conférences dans le club. Il expose d’ailleurs une photo grand format qu’il nomme Les deux monstres. Deux images sont juxtaposées, l’une d’un amuseur costumé prise sur la place publique à Saint-Jérôme et l’autre, le devant d’une vieille automobile. «La planète nous enveloppe dans un grand harnais d’asphalte », commente M. Michaud, qui indique que celui est plus à craindre n’est pas celui qu’on pense en premier lieu.  

De son côté, Lucien Lisabelle qui aide à l’installation des œuvres avec Stéphan St-Denis nous présente sa réalisation, une photo panoramique verticale composée de 3 fichiers représentant la tour de contrôle à Mirabel. «On dirait quasiment un robot», évoque-t-il. C’est 12 des 60 membres du club des Laurentides qui participent à cette première exposition en dehors des expositions annuelles réalisées à la gare de Saint-Jérôme tous les mois de juin depuis 11 ans. On y retrouve autant de la photographie animalière, des natures mortes, des triptyques, des paysages que des portraits. Et surtout, des passionnés, comme les 4 photographes sur place lors de l’installation, mardi dernier. 

Le vernissage aura lieu au Centre d’art d’Argenteuil ce samedi de 13h à 17h et l’exposition se poursuivra jusqu’au 27 novembre prochain avant de laisser toute la place aux artisans pour le souk des fêtes. D’ailleurs, on y retrouve déjà de très belles idées cadeaux originales.