le Dimanche 27 novembre 2022
le Jeudi 6 octobre 2022 18:49 MRC D'ARGENTEUIL RCM

Les journées de la culture: des tonnes d’activités gratuites

 L’Espace culturel Saint-Gilles, situé sur la route des Outaouais à Brownsburg-Chatham, a offert plusieurs activités dans le cadre des Journées de la culture.  Janis Ottawa, autrice et enseignante dans une école autochtone, a offert dans les deux langues l’adaptation de la légende atikamekw du huard, Makw et Shan.  La Branche culturelle avec Cynthia-Lisa Dubé et Julie Carrier ont émerveillé la matinée des petits et des grands avec un théâtre d’ombres représentant les personnages de cet héritage des Premières Nations.  On voit ici Julie Carrier qui anime l’atelier permettant de créer des personnages à essayer dans l’impressionnante lune éclairée sur la scène. La Fabrique culturelle était notamment sur les lieux pour prendre des images de cet activité fort originale.  — Photo Mylène Deschamps
L’Espace culturel Saint-Gilles, situé sur la route des Outaouais à Brownsburg-Chatham, a offert plusieurs activités dans le cadre des Journées de la culture. Janis Ottawa, autrice et enseignante dans une école autochtone, a offert dans les deux langues l’adaptation de la légende atikamekw du huard, Makw et Shan. La Branche culturelle avec Cynthia-Lisa Dubé et Julie Carrier ont émerveillé la matinée des petits et des grands avec un théâtre d’ombres représentant les personnages de cet héritage des Premières Nations. On voit ici Julie Carrier qui anime l’atelier permettant de créer des personnages à essayer dans l’impressionnante lune éclairée sur la scène. La Fabrique culturelle était notamment sur les lieux pour prendre des images de cet activité fort originale.
Photo Mylène Deschamps
Les journées de la culture avaient lieu le week-end dernier partout au Québec. Plusieurs activités ont eu lieu sur tout le territoire d’Argenteuil permettant de découvrir, s’imprégner, s’émouvoir et réfléchir tout en rencontrant une panoplie d’artistes grâce au financement du ministère de la Culture et des Communications et Hydro-Québec.

Karina Newcombe, chargée de projet du Musée d’art contemporain des Laurentides, offrait un atelier de sérigraphie avec Le Mobile, une remorque qui se promène partout sur le territoire de Laurentides. Dans le stationnement du Centre d’art d’Argenteuil, l’atelier permettait aux participants de fabriquer un collage suivi d’un processus de sérigraphie. Mme Newcombe exécute le travail devant la conseillère du district 1 de Lachute, Aline Gravel, Lise-Anne Bernatchez, la directrice du centre, et Raynalda Bedolla Sanchez, une résidente de Lachute d’origine mexicaine.

Photo Mylène Deschamps

La Ville de Lachute avait choisi le parc Barron pour présenter des spectacles tout au cours de l’après-midi dimanche. C’est l’incroyable Ernest avec le spectacle J’aime la différence qui a ouvert les festivités en donnant le goût de la lecture aux enfants qui ont assisté  

à trois mini-pièces relatant les grandes lignes de de trois livres différents. Un enseignant bizarre de 1re année, un ours polaire et une autruche et un adepte de dessins et de bricolages composaient les personnages de l’acteur. Trois chanteuses ont offert des prestations musicales jusqu’en fin d’après-midi.

Photo Mylène Deschamps