le Vendredi 9 Décembre 2022
le Jeudi 29 septembre 2022 14:35 Reflet-News (Russell-Embrun-Casselman)

Marche contre la violence faite aux femmes à l’intérieur


Les défenseurs des droits des femmes ont effectué la marche annuelle La rue, la nuit, femmes sans peur à l'intérieur alors que des orages et des nuages de pluie entouraient la région. La 15e édition de cet événement annuel a vu une centaine de participants, dont des conseillers municipaux et des maires. 
 — photo Joseph Coppolino
Les défenseurs des droits des femmes ont effectué la marche annuelle La rue, la nuit, femmes sans peur à l'intérieur alors que des orages et des nuages de pluie entouraient la région. La 15e édition de cet événement annuel a vu une centaine de participants, dont des conseillers municipaux et des maires.
photo Joseph Coppolino
Malgré les menaces de foudre et de pluie torrentielle qui ont contraint les participants à rester à l'intérieur, la marche annuelle de protestation contre la violence à l'égard des femmes a tout de même fait passer son message.

Organisée par le Centre Novas – CALACS francophone de Prescott-Russell, la 15e édition de La rue, la nuit, femmes sans peur a eu lieu au centre communautaire de Limoges, le mercredi 21 septembre. Les habitants se sont rassemblés à l’intérieur en portant leurs drapeaux et en chantant le droit des femmes à vivre sans peur de la violence dans leur communauté.

En plus de plusieurs organisations locales de défense des droits des femmes, des conseillers municipaux des Comtés unis de Prescott et Russell ont participé à la marche, dont Marie-Noëlle Lanthier, candidate à la mairie et conseillère de La Nation.

« Soutenir la marche n’est qu’une façon parmi d’autres de soutenir les droits des femmes, a dit Mme Lanthier. Malheureusement, la violence envers les femmes est une réalité vécue dans toute la région. »

Mme Lanthier a ajouté que la municipalité doit continuer à soutenir les organismes communautaires qui font le travail sur le terrain pour protéger les femmes contre la violence.

Le maire de Clarence-Rockland, Mario Zanth, a également pris part à la marche et s’est vu remettre le bâton puisque Clarence-Rockland sera l’hôte de la marche l’année prochaine.

« Sensibiliser les gens à ces questions est très important, a déclaré M. Zanth. Cela commence par l’éducation. Les jeunes garçons et filles doivent être sensibilisés à ces questions dans nos écoles et nos organisations de jeunesse. C’est pourquoi nous devons soutenir les causes qui sensibilisent. »