le Lundi 5 Décembre 2022
le Jeudi 29 septembre 2022 14:25 Reflet-News (Russell-Embrun-Casselman)

David Mushing se présente au conseil municipal dans La Nation

David Mushing axe sa campagne sur la réduction des taux d'imposition.  — photo fournie
David Mushing axe sa campagne sur la réduction des taux d'imposition.
photo fournie
David Mushing axe sa campagne sur la réduction des taux d'imposition.

David Mushing est candidat au poste de conseiller du quartier 4 de La Nation, face à Raymond Lalande et Paul Sauvé, et son plateforme est axée sur la réduction des taux d’imposition foncière. Il a décidé de se présenter au conseil parce qu’il pense pouvoir représenter efficacement les résidents du quartier.

« J’ai été impliqué sur plusieurs fronts avec la municipalité de La Nation depuis 8 ans maintenant, et je pense que je peux apporter de solides compétences en matière de résolution de problèmes à la table », a déclaré Mushing. « J’ai pensé que je serais un excellent candidat pour l’un de ces nouveaux quartiers – le quartier 4 – car les résidents de ce quartier ont eu le sentiment d’être insuffisamment représentés dans le passé. »

Mushing a déclaré que le plus gros problème auquel la municipalité est confrontée est que La Nation a toujours été parmi les plus taxées des huit municipalités qui composent les Comtés unis de Prescott-Russell. Sa principale tactique est de courtiser agressivement le développement commercial et industriel pour alléger une partie du fardeau fiscal.

« [Les contribuables résidentiels] supportent actuellement beaucoup plus que leur juste part de la charge fiscale », a-t-il déclaré. « Il y a cinq accès à l’autoroute 417 dans la municipalité de Nation – à mi-chemin entre Ottawa et Montréal – et ils doivent être exploités à leur plein potentiel. »

Il a ajouté qu’il souhaite voir la municipalité devenir plus proactive plutôt que réactive, en planifiant des contingences pour tous les résultats possibles au lieu de réagir à tout ce qui se présente. Il a ajouté que l’accomplissement des tâches prend trop de temps parce que la compensation de ce qui ne va pas nécessite l’élaboration d’un nouveau plan d’action.

Les résidents voteront le 24 octobre.