le Lundi 26 septembre 2022
le Mercredi 21 septembre 2022 18:44 Le Carillon (Hawkesbury)

Les courtepointières offrent des cadeaux douillets aux personnes âgées

Le Cercle des fermières offre des courtepointes colorées et chaudes aux personnes âgées vivant au Manoir Carillon.  — photo Gregg Chamberlain
Le Cercle des fermières offre des courtepointes colorées et chaudes aux personnes âgées vivant au Manoir Carillon.
photo Gregg Chamberlain
Plusieurs dames du Cercle des fermières de Chute-à-Blondeau ont offert des cadeaux chaleureux et douillets à plusieurs personnes âgées vivant au Manoir Carillon.

Vendredi matin, 16 septembre, les femmes ont rendu visite à la résidence pour personnes âgées afin de remettre près d’une douzaine de courtepointes colorées et chaudes, faites à la main et lavables à la machine, à un certain nombre de personnes âgées qui utilisent des marchettes ou des fauteuils roulants pour les aider à se déplacer dans le bâtiment.  

«C’est incroyable, a déclaré Johanne St-Pierre, directrice des soins au Manoir, de voir le Cercle des fermières offrir de si beaux cadeaux».  

Mme St-Pierre a noté que de nombreux bénéficiaires des courtepointes de recouvrement aiment s’asseoir et discuter dans le couloir principal près de l’entrée principale des visiteurs du Manoir et également près de l’entrée de la cour fermée. Pendant les journées plus fraîches de l’automne et du début du printemps, il peut y avoir un bref courant d’air lorsque l’une ou l’autre des portes s’ouvre. Les personnes âgées s’assoient alors plus en arrière dans la salle, mais il se peut qu’il y ait encore un léger refroidissement.  

«Ils se sentiront beaucoup plus à l’aise, a confié Mme St-Pierre, beaucoup plus au chaud».  

Lizette Lapensée a eu l’idée du nouveau projet de courtepointes du groupe. Elle a déménagé à Chute-à-Blondeau l’année dernière et cherchait un club ou un groupe communautaire auquel elle pourrait se joindre. Elle a découvert le Cercle des fermières et peu après avoir rejoint le groupe, a proposé un projet de courtepointes.  

«Je faisais des courtepointes pour le cancer quand je vivais à Cornwall», a expliqué Mme Lapensée.  

Elle et les autres membres du groupe ont pensé qu’un projet de courtepointes communautaire serait une bonne idée. Mme Lapensée a suggéré de fabriquer des courtepointes pour les personnes âgées du Manoir Carillon.  

«J’ai pensé que ce serait bien pour eux d’avoir quelque chose pour couvrir leurs jambes lorsqu’ils sont à l’extérieur», a-t-elle souligné.  

Les membres du Cercle des fermières, Mme Lapensée, Manon Parisien, Rachelle Brunet, Lise Denis, Lucie Gambuto et Marjolaine Sabourin ont présenté les courtepointes aux personnes âgées du Manoir. Les courtepointes présentées par les membres du groupe le 16 septembre ne sont pas la fin du projet. Le Cercle des fermières a demandé au personnel du Manoir de dresser une liste d’autres personnes âgées vivant à la résidence qui pourraient bénéficier d’une courtepointe chaude.  

Chaque courtepointe, a noté Mme Lapensée, prend quelques jours à être cousue une fois que tous les matériaux sont assemblés. Les membres du Cercle des fermières achètent le tissu utilisé pour le dos de la couette et le molleton qui est inséré à l’intérieur pour l’isolation. La face supérieure colorée de chaque édredon est composée de restes de tissus ou de morceaux de tissu récupérés par les édredons dans leurs placards ou d’autres sources.  

Toute personne ayant des restes de tissus ou des vêtements propres et usagés qui pourraient servir à la confection d’une courtepointe, peut en faire don au Cercle des fermières lorsque les membres se réunissent dans la salle de réunion du sous-sol du centre communautaire de Chute-à-Blondeau, tous les vendredis de 9 h à 16 h.