le Vendredi 9 Décembre 2022
le Jeudi 8 septembre 2022 17:10 Reflet-News (Russell-Embrun-Casselman)

Marie-Noëlle Lanthier fait campagne pour le vert dans La Nation

Marie-Noëlle Lanthier a axé sa campagne sur l'environnement.  — photo fournie
Marie-Noëlle Lanthier a axé sa campagne sur l'environnement.
photo fournie
Marie-Noëlle Lanthier a plusieurs idées pour améliorer La Nation, mais l'environnement est au premier plan de ses préoccupations.

Alors que les élections municipales approchent à grands pas, les candidats à la mairie et au conseil municipal présentent leur programme à tous leurs électeurs potentiels. Marie-Noëlle Lanthier est l’un des deux candidats à la mairie de La Nation, faisant campagne face à Francis Brière. Selon ses propres mots, elle a décidé de se présenter à la mairie parce que la municipalité n’a pas fait suffisamment d’efforts pour lutter contre le changement climatique. Elle pense que faire campagne pour la mairie est le meilleur moyen d’orienter la municipalité vers cet objectif.

En ce qui concerne le changement climatique, elle souhaite également protéger les terres agricoles de la municipalité, qui, selon elle, disparaissent au rythme de 319 acres par jour. « C’est l’équivalent d’une ferme familiale entière », a-t-elle déclaré. Elle aimerait également présenter des mesures visant à prévenir la déforestation, qui, selon elle, préoccupe de nombreux habitants.

Outre le changement climatique, elle a également mentionné l’inflation, qui a fait grimper le coût des projets et des opérations au sein de la municipalité.

« J’encourage tout le monde à visiter mon site web, car il fournit toutes les informations me concernant », a-t-elle ajouté. Le site Web en question, https://mnlanthiercandidate2022.ca/, énumère un peu plus d’objectifs que ceux mentionnés dans l’interview. En plus de diverses initiatives écologiques, de la protection des fermes et des forêts, et de mesures visant à atténuer l’inflation, Mme Lanthier veut protéger et mettre en valeur le patrimoine de La Nation tout en investissant dans le développement économique.

« Il y a tout un tas de choses que les municipalités peuvent faire, et devraient faire, a-t-elle affirmé. Et cela aura certainement un impact et amènera les gens à créer de nouvelles habitudes. On ne pet pas forcer les gens à changer. »