le Lundi 26 septembre 2022
le Jeudi 11 août 2022 17:00 MRC D'ARGENTEUIL RCM

La fête touche le cœur des citoyens

Olivier Martineau, qui présente son spectacle Parfa à travers le Québec, était l’invité surprise de la Ville de Lachute. Animateur dans Le Boost à 94,3, le récent célibataire en a fait rire plus d’un. — Photo Aurélie Sarrazin
Olivier Martineau, qui présente son spectacle Parfa à travers le Québec, était l’invité surprise de la Ville de Lachute. Animateur dans Le Boost à 94,3, le récent célibataire en a fait rire plus d’un.
Photo Aurélie Sarrazin
C’est dans le majestueux parc Barron qui longe la rivière du Nord, trop longtemps inexploité, que la 1re édition de Lachute en fête a connu un vif succès grâce à une programmation diversifiée, une température parfaite, des organismes impliqués et des partenaires financiers de choix rassemblés par le nouveau conseil de la Ville Lachute.

Mélanie Ghanimé, devant la foule réunit au parc Barron vendredi dernier.

Photo Aurélie Sarrazin

Le maire Bernard Bigras-Denis, par son leadership, a su rallier son équipe, les employés de la ville et les citoyens dans cette première édition offrant des activités ludiques et originales pour tous les goûts vendredi et samedi derniers. Rien n’a été laissé pour compte, les automobilistes ont continué à circuler alors qu’une équipe bienveillante et souriante s’assurait de la sécurité des piétons; des zones de détentes étaient installées ici et là et un service de navette gratuit a été mis en place pour faciliter le stationnement. 

Les festivités ont commencé le 5 août par la présentation d’une panoplie d’humoristes, dont la tête d’affiche, Olivier Martineau, un humoriste «qui ne fait pas dans la dentelle» annoncé quelques jours précédents l’événement. L’animateur de radio a précisé à maintes reprises que son show ne s’adressait pas à tout le monde invitant les oreilles chastes à quitter. Ceux qui seront restés, dont un spectateur plutôt impertinent en avant de la scène, auront savouré son humour de taverne bien ficelé, qui invite les femmes à s’aimer telles qu’elles sont sur une note plus philosophique en fin de spectacle.   

Mélanie Ghanimé, l’une des deux filles sur les planches, aura été un coup de cœur pour plusieurs alors que son authenticité et son flegme charmants nous mènent en pédalo à la découverte des personnes vulnérables que nous sommes.  L’humoriste Didier Lambert, malgré ses chansonnettes insipides, mais divertissantes, pousse la réflexion un peu plus loin et jouit d’une grâce sur scène aux artistes de renoms.  À découvrir plus longuement. 

La chaleur accablante du samedi n’aura pas empêché les enfants de courir sous l’ombre des arbres centenaires pour profiter du spectacle de cirque, des maquillages professionnels, des démonstrations du Club d’haltérophilie du Nord, des ateliers de décoration de sacs réutilisables, des jeux gonflables, de la découverte des dinosaures, et j’en passe! Ils étaient nombreux et joyeux, dont quelques-uns se seront même faufilés au bingo intergénérationnel.  Petits mots de félicitations pour l’équipe du Carrefour jeunesse emploi qui avait concocté un super jeu d’énigmes à la Taxi payant! 

En soirée, c’est Vincent Vallières qui a rassemblé ses anciens musiciens l’espace d’un été et qui aura été généreux avec la foule pour fêter Lachute en harmonie. Le groupe du village de Carillon, Saratoga, ouvrait la première grande scène musicale et professionnelle jamais érigée au parc Barron donnant des airs de La grande virée (pour les nostalgiques!). 

Plusieurs entreprises de la région auront donné une saveur locale à l’événement faisant un véritable un succès de cette première édition. La participation de La boulangerie du p’tit chef, IGA S Albert inc.,, Fromage et compagnie, la Brasserie Sir John et la Chambre de commerces et d’industries d’Argenteuil sont à souligner comme une initiative rassembleuse et porteuse de belles réalisations pour la région qui vit un boom économique. Longtemps boudé par les Montréalais, Lachute courtise les citadins qui prennent de plus en plus envie à s’éloigner des grands centres tout en conservant ces airs de culture des plus grands festivals. 

Notons la participation financière d’entreprises de chez nous pour permettre le tout gratuitement, soit Cascades, Fibre Argenteuil, Sicola, Trévi, Tricentris la coop et Waste Management. 

 

Zani le clown a offert des numéros d’acrobatie, de monocycle et de jonglerie tout en faisant participer les enfants de la foule.

Photo Aurélie Sarrazin