le Lundi 8 août 2022
le Jeudi 14 juillet 2022 21:37 MRC D'ARGENTEUIL RCM

Film Laurentides: au-delà des objectifs fixés

Falcon Lake, le 1er long métrage de Charlotte Le Bon, a été réalisé en partie à Gore et à Harrington l’été dernier. Il a été présenté en avant-première à la Quinzaine des réalisateurs du festival de Cannes 2022. — Photo courtoisie
Falcon Lake, le 1er long métrage de Charlotte Le Bon, a été réalisé en partie à Gore et à Harrington l’été dernier. Il a été présenté en avant-première à la Quinzaine des réalisateurs du festival de Cannes 2022.
Photo courtoisie
Film Laurentides, qui a pour mission de promouvoir le territoire, accompagner les équipes de tournage et stimuler le développement régional, a déposé son rapport annuel 2021-2022 le 16 juin dernier. L’organisme est fier d’annoncer que l’année a été très occupée, dépassant même les objectifs fixés avec plus de 54 tournages, malgré les restrictions imposées par la 2e année de pandémie.

Témoin d’une effervescence et d’une augmentation bien concrète des tournages en 2021, l’équipe de Film Laurentides a accéléré le rythme afin de répondre à une demande en forte croissance. Les membres du conseil d’administration sont très satisfaits des résultats. Accueillir 54 tournages, c’est beaucoup de travail en amont.»

— précise Paul Calce, président de l’organisme et directeur général de la Corporation de développement économique de la MRC des Laurentides.  

Les 54 productions ont cumulé des dépenses directes s’élevant à plus de 3 millions de dollars et 8 200 nuitées. Ces chiffres démontrent bien l’impact économique, touristique et culturel que génère l’industrie audiovisuelle pour les municipalités, les résidents, les commerçants et les entreprises de la région des Laurentides. 

On compte 45 productions québécoises et 7 productions étrangères parmi les 14 longs métrages, 8 courts métrages, 5 vidéoclips, 8 publicités et 19 séries qui ont profité des décors diversifiés des Laurentides et du soutien de l’équipe de Film Laurentides.  

Parmi ces productions figurent notamment les longs métrages Falcon Lake et Un été comme ça, produits par Méta Films, Jules au pays d’Asha produit par la Coop Vidéo, les téléséries Aller simple, produite par Sphère, Lac noir, produite par Pixcom, Après, une production de Duo Productions et Le temps des framboises, produit par Trio Orange.  

En ce qui a trait aux tournages étrangers, la région a notamment accueilli Three Pines, la première série d’Amazon tournée au Québec, Single All the Way, un film de Noël signé Netflix, la comédie d’horreur Disappointment Blvd de A24 et Transformers 7.  

Initiative lancée en 1997, Film Laurentides est rapidement devenue une référence incontournable pour les producteurs, les réalisateurs et les directeurs des lieux de tournage, qu’ils soient québécois ou étrangers. Dans l’accomplissement de son mandat d’accueil et de promotion, cet organisme à but non lucratif est heureux de compter sur le soutien financier de Développement économique Canada, du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, du ministère de la Culture et des Communications, des 7 Municipalités régionales de comté (MRC) des Laurentides et de la Ville de Mirabel, Tourisme Laurentides, Desjardins et autres partenaires privés.