le Lundi 8 août 2022
le Mercredi 13 juillet 2022 17:34 Vision (Clarence-Rockland)

Un Canadien d’origine camerounaise partage un prix royal avec sa communauté

Gabriel Ngameni est escorté jusqu'à son siège par une danse et une musique traditionnelles du Cameroun. L'événement célébrant l'engagement de Ngameni envers sa communauté a été suivi par des personnes de tout l'Ontario et du Québec et des dignitaires du Cameroun.  — photo Joseph Coppolino
Gabriel Ngameni est escorté jusqu'à son siège par une danse et une musique traditionnelles du Cameroun. L'événement célébrant l'engagement de Ngameni envers sa communauté a été suivi par des personnes de tout l'Ontario et du Québec et des dignitaires du Cameroun.
photo Joseph Coppolino
Honoré d'un titre prestigieux de son pays natal, le Cameroun, Gabriel Ngameni a organisé une fête pour partager sa nouvelle désignation avec son deuxième village, Clarence-Rockland.

Ngameni a reçu un titre royal du royaume de Fondjomekwet au Cameroun, un village de la région de l’Ouest du pays doté d’une monarchie traditionnelle. Le titre est celui de WITBA MBEUH POUALA, une reconnaissance de son travail de soutien et d’enseignement aux enfants, tant au Cameroun qu’à Clarence-Rockland, et de son accueil des immigrants camerounais au Canada. Il a accepté le titre au Cameroun au début de l’année, mais il a jugé nécessaire de partager la célébration avec sa communauté d’origine, ici à Clarence-Rockland.

« C’est une démonstration de mon attachement et de ma considération pour cette ville qui a tant contribué à ce que je suis devenu, a déclaré Ngameni. Clarence-Rockland est devenu mon deuxième village. »

Venant des quatre coins de la région, plus de 250 amis, familles et voisins ont assisté à l’événement tenu à l’aréna de Clarence Creek. Des délégations du Cameroun, du Haut-Commissariat du Cameroun et du bureau de Francis Drouin, député de Glengarry-Prescott-Russell, étaient également présentes.

La célébration comprenait des danses, de la musique et des mets traditionnels du Cameroun. La fête s’est prolongée tard dans la nuit.

En tant qu’enseignant-ressource en enfance en difficulté avec le Conseil des écoles publiques de l’est de l’Ontario (CEPEO) depuis 2013, Ngameni a apporté une immense contribution à la communauté franco-ontarienne en apportant son soutien aux familles en difficulté et en assurant la pérennité du bilinguisme dans la région. Il est le cofondateur d’Épelle-Moi Canada, un organisme qui renforce la capacité linguistique et l’identité francophone des jeunes, et s’est fortement impliqué dans la Coopérative des enseignants Pas-À-Pas (CEPAP).

Ngameni s’est donné pour mission personnelle de soutenir l’intégration des Camerounais et des immigrants du monde entier, en les incitant à venir vivre et investir dans la région. Cet événement n’était qu’un moyen de promouvoir cette offensive de charme.

« L’une des richesses du Canada est sa diversité culturelle et j’ai conscience que cette diversité est une force qui contribue au rayonnement et à la prospérité du Canada, a déclaré M. Ngameni. Je veux rassurer tous ceux qui souhaitent venir s’installer ou investir chez nous, que notre ville est une ville accueillante et ouverte à la diversité. »

« Gabriel travaille fort pour tisser des liens entre la communauté camerounaise et notre communauté, ici à Clarence-Rockland, a déclaré Trevor Stewart, représentant le bureau de Francis Drouin lors de l’événement. Je suis très reconnaissant d’avoir cette richesse culturelle ici, chez nous!

Ngameni cherche à s’impliquer davantage dans sa communauté et se présente comme conseiller municipal du quartier 1 lors des prochaines élections municipales.