le Vendredi 1 juillet 2022
le Jeudi 16 juin 2022 15:13 Tribune-Express (Hawkesbury)

Un enseignant de l’ESCRH champion ontarien de bras de fer

Philippe Lauzon fait une joute de bras de fer avec son partenaire de pratique. — Photo Antoine Messier
Philippe Lauzon fait une joute de bras de fer avec son partenaire de pratique.
Photo Antoine Messier
Philippe Lauzon, enseignant à l’École secondaire catholique régionale de Hawkesbury, remporte le 21 mai le championnat ontarien de bras de fer dans sa catégorie, se qualifiant ainsi pour le championnat canadien en début juillet à Winnipeg.

Philippe Lauzon démontre toute l’étendue de sa force.

Photo Antoine MessierPhilippe Lauzon démontre toute l’étendue de sa force.

L’enseignant d’éducation physique a remporté le tournoi dans la division des 177 à 198 livres du bras gauche. Il a d’ailleurs terminé en sixième position du bras droit. 

L’homme de 41 ans a pris la bonne décision on compétitionnant dans la catégorie « open » pour les hommes de tout âge au lieu de s’enregistrer dans la compétition pour 40 ans et plus.  

Entrée en scène 

«J’ai toujours adoré les sports de force depuis que je suis tout jeune» affirme M. Lauzon. Il participait dans sa jeunesse aux événements non-compétitifs à l’école secondaire. 

C’est seulement en 2006 qu’il participe à son premier tournoi de haut calibre, où il rencontre des gros noms du bras de fer au Canada comme Eric Roussin, Devon Larrat et Jeff Slater. 

Première victoire 

Philippe Lauzon atteint le podium du championnat ontarien quelques fois entre 2008 et 2012, mais après la naissance de son premier fils en 2013, il ralenti la cadence de l’entrainement et de la compétition. 

Il recommence à s’entrainer pour les compétitions en 2019, mais se voit forcer de prendre une pause d’un an à cause de la pandémie de Covid-19. 

Nouveau Régime d’entrainement 

Même s’il adore faire plusieurs sports différents, M. Lauzon explique avoir changer sa routine d’entrainement pour se concentrer spécifiquement sur le tir au poignet. «Je me suis dit : OK, est-ce que tu veux tester tes limites ou tu ne veux pas tester tes limites, dit M. Lauzon. Si je continue à faire du tir au poignet, du crossfit et des sports multiples, malheureusement je ne pourrais pas remporter des championnats.» 

Il s’entraine trois ou quatre fois par semaine. On ajoute à cet entrainement une pratique par semaine avec d’autres athlète de bras de fer compétitif.  

Championnat Canadien

Lauzon demeure humble dans ses ambitions pour le championnat Canadien. Il affirme seulement vouloir être prêt et en bonne santé au jour de l’événement.

 

Tu ne sais jamais qui va se présenter là, mais au niveau de ma position de pieds, au niveau de ma position de coude dans le carré de 7 par 7 je sais exactement ou je veux être positionné. Telle personne, j’veux l’attaquer de telle façon, l’autre j’veux l’attaquer d’une autre façon.» 

— explique Lauzon.

Le championnat canadien aura lieu du premier au trois juillet.