le Vendredi 1 juillet 2022
le Jeudi 16 juin 2022 22:01 MRC D'ARGENTEUIL RCM

Aider le cycle de la vie 25 papillons à la fois

Les élèves de la classe de Jennifer Cyr à L’Oasis ont eu l’occasion de se salir les mains et fabriquent un hôtel de luxe pour insectes. — Photo Mylène Deschamps
Les élèves de la classe de Jennifer Cyr à L’Oasis ont eu l’occasion de se salir les mains et fabriquent un hôtel de luxe pour insectes.
Photo Mylène Deschamps
Ils étaient une vingtaine à descendre de l’autobus scolaire sur le terrain en zone agricole acquis par la MRC d’Argenteuil à Brownsburg-Chatham. Accompagnés par Émilie Jutras, chargée de projets des cultures maraichères, ils avaient l’occasion de se salir les mains pour mettre en terre des plantes mellifères et fabriquer un hôtel de luxe pour les insectes.

Pour Déreck Fafard, un des élèves de la 6e année de Jennifer Cyr, c’est clair: «on plante ce que les parents arrachent dans leur jardin pour aider les papillons et les abeilles!» Tout a commencé à l’initiative de Mme Jutras, diplômée du Collège Lionel-Groulx en production horticole et environnement qui cherche une classe pour un projet novateur. Mme Cyr de l’École Oasis embarque, sans trop savoir à quel point elle-même en apprendrait sur le cycle de la vie. 

On achète des chenilles grosses comme un grain de riz à la compagnie M. Papillon qui arrivent par la poste; vingt-cinq futurs papillons Belle-Dame puisque le papillon Monarque est une espèce en voie d’extinction. Avec attention, ils auront réussi à les élever jusqu’à maturité en voyant toutes les étapes de développement. Lors de la visite des terres en agriculture communautaire, ils devaient procéder à leur envolée.  Ils l’auront plutôt fait dans leur classe, les papillons ayant eu besoin de déployer leurs ailes plus tôt. Ils sont aujourd’hui dans le ciel de Ayer’sville, leur faisant au passage des petits coucous dans les fenêtres, avant la fin des classes des enfants de L’Oasis. 

Les élèves de Mme Cyr pourront se vanter d’avoir fait déplacer deux maires de la région, soit de Lachute et de Brownsburg-Chatham dans ce projet nommé L’Espace Monarque. «C’est un cercle qui tourne, on avance tout le monde ensemble», avoue Kévin Maurice, maire de Brownsburg-Chatham, impressionné et charmé par l’initiative des enfants. De son côté, le maire de Lachute Bernard Denis-Bigras souligne que les élus pensent eux aussi à choisir davantage de plantes aidant la nature dans le futur. La députée Agnès Grondin en aura même parlé au parlement à Québec! 

L’Espace Monarque et cie sème des graines dans la tête des petits et des grands.  Il figure parmi les 15 finalistes de tous les projets québécois présentés du prix Demain le Québec, qui soutient la mobilisation pour la justice climatique, les jardins communautaires, des initiatives zéro déchet, la protection du territoire et de la biodiversité. Les trois projets lauréats de cette 8e édition seront connus le mardi 21 juin prochain en présence de David Suzuki et Severn Cullis-Suzuki. Quel beau projet, 25 papillons à la fois!