le Vendredi 1 juillet 2022
le Dimanche 22 mai 2022 18:12 MRC D'ARGENTEUIL RCM

Vents violents: la nature se déchaîne

Théâtre des petits bonheurs. — Photo Mylène Deschamps
Théâtre des petits bonheurs.
Photo Mylène Deschamps
L’Est ontarien, l’Outaouais et Les Laurentides subissent les ravages de rafales de vent violentes.

Alors que le soleil se couche samedi soir, ils sont une dizaine de la famille Raymond-Denis à prendre grand soin du Théâtre des petits bonheurs dont le toit a été frappé de plein fouet par les microrafales.

Le toit a été littéralement soulevé par le vent pour se replier comme une crêpe en fin d’après-midi.  Tous les équipements intérieurs doivent être protégés en vue du spectacle À livres ouverts qui a lieu le week-end prochain.

Frappée durement par la pandémie, Christiane Raymond-Denis était sous le choc. Bien qu’heureuse que personne n’ait été blessée, celle qui se relève à peine d’une situation économique difficile souhaite que les assurances soient au rendez-vous.

Après plusieurs alertes, de fortes rafales ont balayé la région partout sur le territoire d’Argenteuil et l’est Ontarien en fin de journée samedi.

Selon Nicolas Scholters, porte-parole pour la SQ, la vallée de Gatineau, les basses et les hautes Laurentides jusqu’en Mauricie ont été sévèrement touchées.

Des pannes d’électricité et des arbres qui entravent la circulation sont rapportés partout. «On ne peut vous les énumérer, il y en a trop», a-t-il souligné.

Le secteur de Marelan a été particulièrement touché avec plusieurs toitures arrachées et des arbres déracinés sur les terrains tout au long de la 148.

Les serres de la Coopérative Ferme La Roquette sont démolies.