le Vendredi 1 juillet 2022
le Jeudi 19 mai 2022 18:10 | mis à jour le 19 mai 2022 22:48 MRC D'ARGENTEUIL RCM

Lumières sur les joyaux d’Argenteuil

Sous un tonnerre d’applaudissements, Sylvain Paradis et Mélanie Ladouceur, ont reçu le prix Coup de cœur du gala avec la Fondation Jérémie Paradis.  — Photo Mylène Deschamps
Sous un tonnerre d’applaudissements, Sylvain Paradis et Mélanie Ladouceur, ont reçu le prix Coup de cœur du gala avec la Fondation Jérémie Paradis.
Photo Mylène Deschamps
La levée du port du masque samedi dernier aura permis d’apprécier les larges sourires des entrepreneurs qui ont été célébrés par la Chambre de commerces et d’industries d’Argenteuil (CCIA) qui fêtait son 75e anniversaire en grande pompe avec son Gala excellence 2022 à l’Hôtel & villégiature du lac Carling.

Félix Marcoux de la Boulangerie du p’tit chef aura obtenu les prix Jeune personnalité de l’année ainsi que Entreprise Coup de cœur du public.

Photo courtoisie

Les 310 convives réunis ont été accueillis avec reconnaissance par les organisatrices Marie-Josée Lapierre et Véronique Brazeau, qui ont relevé le défi de mettre en lumière cette communauté d’affaires qui se démarque sur le territoire par leur audace, leur capacité d’adaptation, leur résilience, leur créativité et leur professionnalisme. 

Le vote du public pour le prix Coup de cœur de la soirée a été décerné à la Fondation Jérémie Paradis, cet organisme qui vient en aide aux jeunes athlètes de la région.  Sylvain Paradis, accompagnée de sa douce moitié Mélanie Ladouceur, a livré un touchant témoignage en mémoire de son fils décédé dans un accident de côte à côté. «Jérémie était un maniaque de sport. C’est la plus belle chose que nous pouvions faire pour lui et pour les jeunes de la MRC d’Argenteuil», a souligné le lauréat avec émotion. Mme Ladouceur a tenu à remercier sa famille pour le support dans cette grande aventure ainsi que les précieux donateurs qui permettent de créer de belles histoires.  

La Boulangerie du p’tit chef et son propriétaire Félix Marcoux ont aussi reçu la faveur du public avec le prix entrepris Coup de cœur.   Ouvert sur la rue principale en pleine pandémie, la boulangerie de Marcoux, à peine sorti des bancs d’école, a fait sa place et il devient aussi la jeune personnalité de l’année 2022. 

Nathalie Malo, de l’entreprise Fromage & Cie à Grenville, soutenue par sa famille aura raflé le prix de la personnalité d’affaires de l’année. Elle aura obtenu la faveur du jury dans la catégorie Restauration, traiteur et bar pour une 2e fois (lauréate en 2019-dernier gala). C’est Chloé Dumontier, qui a obtenu la faveur du public comme Employée de l’année chez Fleuriste D.L Lavoie, spécialisé dans les mariages, arrangements funéraires, bouquets et montage de ballons à l’hélium. 

Le Carrefour jeunesse Emploi d’Argenteuil aura aussi fait belle figure alors qu’en plus de remporter le prix de  l’OBNL de l’année, il aura raflé le prix de l’employé de l’année du jury avec l’illustre et coloré Robert Simard. 

Les armoires Trudeau inc., du fondateur André Trudeau et soutenues par sa soeur Marie-Josée, nouvellement acquise par Gabriel Villemaire en décembre 2021, ont reçu le prix de l’entreprise industrielle et manufacturière de l’année. Une belle reconnaissance pour cette entreprise lachutoise  qui compte plus de 35 ans de loyaux services.  Le Groupe Quenneville inc., qui se spécialise dans l’exécution de travaux électriques et qui possède maintenant 4 camions sur la route, aura monté deux fois sur la scène avec le prix Relève, nouvelle entreprise et entrepreneuriat et Meilleure entreprise de service de moins de 10 employés du propriétaire Bruno Quenneville. Fibre Argenteuil, l’OBNL situé coin principale et Barron, qui aura facilité l’accès à Internet à des milliers de citoyens en territoires éloignés a remporté le prix Entreprises de services – 10 employés et plus. 

Les Éditions Lo-Ély, tenues par Tricia Lauzon, mettent la main sur le trophée Tourisme, culture et événements. Parmi les ordres professionnels, Espace Notaires-Conseils inc.(Carl Couture et Catherine Lemay, notaires) , a été la lauréate. 

La Feme Guayclair inc. aura reçu le prix Entreprise écoresponsable et développement durable tandis que la Coopérative Ferme La Roquette aura obtenu celle de meilleure entreprise agricole et agroalimentaire. 

Dans un contexte de manque de main-d’œuvre, c’est l’employeur Tricentris, la coop, qui pourra vous aider à trouver des trucs d’attraction et de rétention alors qu’elle a été nommée Employeur de l’année.  Tricentris, coopérative de solidarité désignée, fait travailler plus de 225 personnes et poursuit sa mission de tri, de transformation et de sensibilisation. «Travailler chez Tricentris, c’est prendre part à quelque chose de plus grand que soi. C’est faire une différence et contribuer quotidiennement, peu importe son poste dans l’organisme, à l’environnement», mentionne-t-on sur le site Internet. 

Dans le commerce de détail, c’est la directrice de la chambre de commerce, Suzanne Albert, qui aura remporté le trophée du Commerce de détail de l’année. 

Le jury était composé de Évelyne Bergeron, conseillère politique de la députée d’Argenteuil, Bernard Bigras-Denis, maire la ville de Lachute et président du Service de développement économique de la MRC d’Argenteuil, Patrick Sultan, directeur général de Caisse Desjardins d’Argenteuil, et Nancy Lemay, administratrice de la CCIA.  La vente aux enchères aura permis de renflouer les coffres de la CCIA en amassant 8065$. 

Notons que l’entreprise Chic mademoiselle de Louane St-Jean et Valérie Lépine, finaliste dans les catégories Nouvelle entreprise et Commerce de détail, ont mis en beauté 40 femmes en louant des robes de soirée pour le gala.  C’était aussi le retour du DJF, Jean-François Léonard, qui après deux ans d’arrêt causé par la fin des grandes soirées, n’a pas perdu sa touche pour faire danser les convives.  Sa première partie était assurée par le groupe Kain. 

 

Le jury a nommé Robert Simard du Carrefour jeunesse emploi l’employé de l’année.

Photo courtoisie