le Mardi 5 juillet 2022
le Jeudi 19 mai 2022 18:09 MRC D'ARGENTEUIL RCM

L’opposition crie pour du financement en santé

Christine Saint-Pierre était de passage à Lachute lors de l’annonce du candidat libéral dans Argenteuil.  — Photo Mylène Deschamps
Christine Saint-Pierre était de passage à Lachute lors de l’annonce du candidat libéral dans Argenteuil.
Photo Mylène Deschamps
«Nous sommes très très très derrière la Coalition avenir santé. Je me répète, mais le Dr Landry a déclaré à Radio-Canada qu’il est ressorti lors de la réunion avec M. Dubé les mains vides!», de tonner Christine Saint-Pierre, députée et ancienne ministre responsable de la région des Laurentides lors de l’annonce des candidatures libérales dans Argenteuil.

La journaliste, qui ne se représentera pas aux prochaines élections mais agira comme militante, soutient que lors de la défaite de son gouvernement libéral en 2018, 400 000 personnes n’avaient pas accès à un médecin de famille. Aujourd’hui, au-delà du million de personnes ne seraient pris en charge par un médecin désigné. 

 

On n’est pas dans la même game, on n’est pas dans les mêmes eaux. Deuxièmement, il n’y a même plus de volonté de dire que les gens vont avoir accès à un médecin de famille étant donné que François Legault a dit que finalement ce n’est plus important, qu’il s’agit juste que les gens puissent voir quelqu’un.» 

— rajoute Dominique Anglade, cheffe du parti libéral.

La semaine dernière, on apprenait que la médecine familiale était la moins populaire auprès des étudiants en médecine.   

Dans les Laurentides, on évalue à 90000 le nombre de citoyens sans médecin de famille.