le Dimanche 14 août 2022
le Jeudi 5 mai 2022 11:30 Reflet-News (Russell-Embrun-Casselman)

Les Vikings champions de l’EOJHL

The Casselman Vikings eliminated the Perth Blue Wings in six games to win the Barkley Cup for the seventh time in franchise history. — Photos   S. Lauwers (Twitter)
The Casselman Vikings eliminated the Perth Blue Wings in six games to win the Barkley Cup for the seventh time in franchise history.
Photos S. Lauwers (Twitter)
Les Vikings de Casselman ont éliminé les Blue Wings de Perth en six matchs pour remporter la Coupe Barkley pour la septième fois de l’histoire de l’organisation.

La route qui a conduit les Vikings à la Coupe Barkley n’était pas de tout repos. Après avoir terminé la saison au quatrième rang du classement de la division Martin, les Vikings ont dû éliminer les Rebels de Char-Lan pour mériter leur place en séries éliminatoires. Les Vikings ont ensuite causé la surprise en éliminant les Panthères d’Embrun en première ronde, alors que ceux-ci ont terminé la saison avec la troisième meilleure fiche de la ligue. Les Vikings ont ensuite éliminé les Golden Knights d’Ottawa-Ouest en six matchs durant les finales de division pour accéder à la grande finale, où ils ont vaincu les Blue Wings de Perth en six matchs. 

Nico Pozzebon a mérité le prix du joueur le plus utile à son équipe pour les séries éliminatoires 2021-2022 après avoir enfilé 9 buts et obtenu 7 mentions d’aide. 

« C’est très, très satisfaisant comme victoire » affirme Mike Ruest, l’entraîneur-chef des Vikings. « C’est la victoire la plus satisfaisante que j’ai remporté depuis que je suis entraîneur-chef. » confie celui qui était l’entraîneur des Vikings alors que ceux-ci ont remporté cinq championnats d’affilés entre 2014 et 2018. 

 

On a été sous-estimés à chaque ronde. On a réussi à battre Embrun, qui était l’équipe la plus forte de la ligue défensivement et Ottawa-Ouest, qui était l’équipe la plus forte de la ligue offensivement. En plus, on n’avait jamais joué contre Perth, fait qu’on ne savait pas à quoi nous attendre, mais ça ne nous a pas dérangés. On sentait une confiance tranquille dans la chambre, même après une défaite, et on sentait que nos joueurs jouaient vraiment dans le moment présent.» 

— a déclaré Mike Ruest

Le commissaire de l’EOJHL Marc Franche présente la Coupe Barkley au capitaine des Vikings Mathieu Talbot.

Photos S. Lauwers (Twitter)

L’entraîneur-chef des Vikings donne tout le crédit pour la victoire à ses joueurs, qui ont su déjoué les attentes pour finalement remporté la Coupe Barkley contre vents et marrées : «Tout se passe dans la chambre. Les joueurs ont décidé qu’on était pour travailler plus fort que toutes les autres équipes. Au fur et à mesure qu’on avançait, Geoff [Séguin, entraîneur-adjoint] et moi on s’est aperçu que la chambre était vraiment unie et que tout le monde croyait qu’on avait une chance de démentir les statistiques. » 

Cette victoire est particulièrement satisfaisante pour les vétérans Frédérick Gagnier, Mathieu Talbot, Stuart Taylor, Jacob Dyer, Nicolas Chartrand, Alex Simard et Alexandre Charlebois, qui en étaient à leur dernière année de hockey junior : «C’est vraiment spécial pour nos joueurs de 20 ans, parce qu’ils n’ont pas eu la chance de jouer beaucoup de hockey au cours des trois dernières années en raison de la pandémie. On sait à quel point ce championnat-là est important pour la communauté, tant pour les propriétaires de l’équipe, que pour les joueurs que pour les partisans, qui nous ont appuyé tout au long des séries en étant comme un 6e joueur sur la glace pour notre équipe.» 

Nico Pozzebon was awarded playoff MVP after notching 9 goals and 7 assists in the post-season.

Photos S. Lauwers (Twitter) Nico