le Mercredi 18 mai 2022
le Jeudi 14 avril 2022 0:56 Reflet-News (Russell-Embrun-Casselman)

Le pont de Touchette nécessite des réparations importantes

Touchette Bridge in The Nation needs immediate repair work. Council approved a plan to have the bridge closed from June 2022 to June 2023 for the rehabilitation work. — Photo Gregg Chamberlain
Touchette Bridge in The Nation needs immediate repair work. Council approved a plan to have the bridge closed from June 2022 to June 2023 for the rehabilitation work.
Photo Gregg Chamberlain
Le pont Touchette, situé dans la municipalité de La Nation, a besoin de travaux de réparation importants maintenant, sinon la municipalité devra dépenser encore plus d'argent plus tard pour le remplacer.  

«Il s’agit d’une réhabilitation importante, a déclaré Christine Shillingham, chef de projet pour l’ingénierie des ponts au sein du cabinet de consultants McIntosh Perry. Mais la réhabilitation permettra de prolonger considérablement la durée de vie de la structure.»   

Mme Shillingham et M. Derek Sims, un ingénieur en structure de McIntosh Perry, ont présenté au conseil de La Nation un rapport détaillé sur l’état du pont Touchette, situé sur la route 650 et enjambant une section de la rivière Nation Sud, entre Casselman et Saint-Albert.   

Le personnel du cabinet d’experts-conseils a examiné les rapports d’inspection antérieurs sur la construction et a effectué une inspection sur place du pont lui-même. Le rapport final prévoit le remplacement du tablier du pont et de ses supports, y compris l’installation d’un nouveau tablier en béton, la réparation de l’acier de construction, le remplacement des joints de dilatation et la réfection des culées du pont.   

«Le béton est en assez mauvais état et nous avons des barres d’armature exposées, a déclaré M. Sims, décrivant l’état de détérioration des culées. En ce moment, le pont est presque au niveau des culées.»   

L’estimation initiale du coût des travaux de réhabilitation était de 2,5 millions de dollars, une subvention provinciale pour les infrastructures couvrant 2,1 millions de dollars de la dépense. Mais l’inflation et l’impact de deux années de pandémie sur l’approvisionnement de certains matériaux de construction et leurs coûts ont ajouté 1 023 400 $ à l’estimation budgétaire initiale pour la réfection du pont Touchette.   

Le coût est maintenant estimé à près de 3,5 millions de dollars et le gouvernement provincial a refusé une demande d’aide financière supplémentaire pour le projet. Dans son rapport final, McIntosh Perry a énuméré trois options pour le calendrier des travaux de réparation du pont, y compris la durée pendant laquelle le pont serait fermé à la circulation pendant la réhabilitation.   

L’option un consiste à lancer l’appel d’offres maintenant et à faire réparer le pont avant la fin du mois de décembre. L’impact sur la circulation serait moindre en raison de la courte période de fermeture. Mais la municipalité risque de ne pas recevoir beaucoup d’offres concurrentielles pour le projet, car la plupart des entreprises ont déjà un programme de travail chargé. Cela pourrait augmenter le coût final du projet.   

L’option deux consiste à reporter le processus d’appel d’offres à janvier prochain, les travaux de réfection étant effectués entre avril et décembre 2023. La municipalité pourrait obtenir des offres plus compétitives, ce qui contribuerait à maintenir le coût final du projet à un niveau bas. Mais la fermeture affecterait les horaires de travail des agriculteurs de la région pendant la saison des plantations de printemps. En outre, la municipalité pourrait être contrainte de fermer le pont avant cette date si la structure continue de se détériorer.   

L’option trois prévoit une prolongation du calendrier du plan de construction de juin 2022 à juin 2023. La municipalité disposerait d’une période plus longue pour recueillir des offres concurrentielles pour le projet et une partie de la réhabilitation pourrait être possible pendant la saison hivernale, lorsque la glace de la rivière est suffisamment épaisse pour permettre des travaux sur le dessous du pont. La période de fermeture du pont serait plus longue, mais les agriculteurs locaux pourraient également ajuster leurs horaires de travail pour la saison de plantation du printemps.   

Le conseil a voté pour l’option trois après que Mme Shillingham ait fait remarquer que le coût de la construction d’un nouveau pont pourrait être deux fois plus élevé que le nouveau coût estimé de la réhabilitation.   

«Je suis heureux que nous ayons un plan», a déclaré le maire François St-Amour.