le Samedi 21 mai 2022
le Jeudi 14 avril 2022 14:36 MRC D'ARGENTEUIL RCM

Démantèlement d’un réseau de GHB

Le GHB est une drogue qui fait beaucoup de ravages.  — Photo ERM
Le GHB est une drogue qui fait beaucoup de ravages.
Photo ERM
L’Escouade régionale mixte (ERM) Rive-Nord, en collaboration avec les services de police de Terrebonne, Saint-Jérôme et Longueuil, mène depuis mardi dernier une opération relativement à du trafic de stupéfiants. 

Les policiers ont perquisitionné cinq adresses différentes et trois véhicules. Trois hommes ont été arrêtés lors de l’opération et devront comparaître devant la justice à une date ultérieure. Ils pourraient faire face à des accusations en matière de production et trafic de stupéfiants. L’un des individus, Sébastien Turcotte, a comparu aujourd’hui au palais de justice de Laval pour entrave à la justice. 

L’enquête tendrait à démontrer que ce réseau de trafic de stupéfiants approvisionnerait en GHB un autre réseau de revendeurs, actif notamment dans le territoire de Longueuil. 

L’opération a permis de saisir notamment : plus de 100 gallons de GHB, saisis par le SPAL; près de 325 gallons de GHB, soit l’équivalent de 250 000 doses, dont la valeur pourrait atteindre 5 millions de dollars canadiens sur le marché noir; du matériel et des produits servant à la production de GHB; une arme à feu prohibée et environ 300 000 $ en argent canadien. 

L’opération qui découle d’une enquête amorcée en janvier 2022 à la suite d’informations reçues du public a mobilisé plus de 50 policiers des postes des ERM Rive-Nord, ERM Mauricie, de l’ENRCO, de la DRCO et la DICO de la Sûreté du Québec et des services de police de l’agglomération de Longueuil, de St-Jérôme et de Terrebonne. 

Cette opération a été menée par l’Escouade régionale mixte (ERM) Rive-Nord. Les ERM sont des partenariats entre services de police qui ont comme objectif une mise en commun des ressources pour mieux lutter contre le crime organisé, et ce, dans toutes les régions du Québec. Toute information sur des actes criminels ou des événements suspects peut être communiquée à laCentrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264