le Jeudi 19 mai 2022
le Vendredi 8 avril 2022 22:02 | mis à jour le 8 avril 2022 22:09 Le Carillon (Hawkesbury)

Avis de recherche : pour un projet de compostage

Une entreprise d'Ottawa recherche des collectivités de la région de Prescott-Russell désireuses de se joindre à son réseau de projets pilotes de compostage domestique. — file photo
Une entreprise d'Ottawa recherche des collectivités de la région de Prescott-Russell désireuses de se joindre à son réseau de projets pilotes de compostage domestique.
file photo
Une entreprise d'Ottawa recherche des collectivités de la région de Prescott-Russell désireuses de se joindre à son réseau de projets pilotes de compostage domestique.

Food Cycle Science, une entreprise de technologie environnementale basée à Ottawa, dispose d’un réseau de 30 municipalités à travers le Canada, qui participent à des projets pilotes pour promouvoir son système de compostage domestique FoodCycler. L’entreprise commercialise des versions résidentielles et commerciales de son système FoodCycler, qui retire l’eau des restes d’aliments et comprime la masse à 90 % de sa taille totale pour obtenir «une petite quantité de biomasse stérile» qui, selon le document d’information de l’entreprise, peut ensuite être utilisée comme engrais pour les jardins ou les pelouses ou transformée en granules pour les systèmes de chauffage domestique à granules de bois. 

Christina Zardo, responsable des solutions municipales pour l’entreprise, a fait une présentation au conseil municipal de Hawkesbury-Est lors de sa séance du 14 février pour que le canton fasse partie du réseau de projets pilotes municipaux de Food Cycle Science pour le compostage résidentiel à l’aide du système FoodCycler. Ami Gagné, coordonnateur de projet pour Food Cycle Science, a fait une présentation similaire au conseil de Haweksbury lors de sa séance du 28 mars. 

Les deux représentants de l’entreprise ont expliqué que le système FoodCycler peut profiter aux petites communautés qui n’ont pas et ne peuvent pas se permettre de mettre en place un système de collecte de bacs verts pour le compostage des déchets alimentaires à la décharge locale. Ils ont tous indiqué que le compostage domestique traditionnel peut contribuer à prolonger la durée de vie d’une décharge en réduisant la quantité de déchets qui y sont déposés, mais que les installations de compostage domestique peuvent attirer des animaux charognards comme les ratons laveurs si elles ne sont pas bien installées. 

Le programme du projet pilote de la Food Cycle Science s’étendrait sur une période de 12 semaines et nécessitera la participation de 50 à 100 ménages. Une municipalité participante fournirait les FoodCyclers, qui coûtent 500 dollars au détail, à un coût subventionné de 175 dollars aux ménages participant au projet pilote. Les propriétaires tiendraient un registre de leur utilisation du FoodCycler dans le cadre d’une enquête d’évaluation de l’entreprise et ils conserveraient le FoodCyler pour leur propre usage à la fin du projet pilote. 

Les membres du conseil des deux municipalités ont été informés que les renseignements recueillis dans le cadre de l’enquête pourraient aider leurs communautés dans leurs futures demandes de financement auprès de la Fédération canadienne des municipalités ou d’autres organisations ayant des programmes de subvention pour les systèmes de technologie «verte», si l’une ou l’autre municipalité décidait de continuer à soutenir le compostage domestique communautaire en fournissant des FoodCyclers à un plus grand nombre de ménages. 

Mesdames Zardo et Gagné ont été remerciés pour leurs présentations et on leur a dit que chaque conseil examinerait et discuterait à nouveau la proposition de projet pilote de la société lors d’une prochaine assemblée du conseil.