le Dimanche 14 août 2022
le Jeudi 24 mars 2022 12:47 | mis à jour le 8 avril 2022 19:42 L'ARGENTEUIL

Expo-sciences: apprendre à vulgariser

Aurélie Bélanger et Évangéline Boulet ont fait une vraie expérience scientifique leur permettant de définir quel papier hygiénique est préférable d’utiliser dans une fosse septique.  Avis à tous les propriétaires de fosse : c’est le papier hygiénique de Kirkland qui a obtenu la palme. — Photo Mylène Deschamps
Aurélie Bélanger et Évangéline Boulet ont fait une vraie expérience scientifique leur permettant de définir quel papier hygiénique est préférable d’utiliser dans une fosse septique.  Avis à tous les propriétaires de fosse : c’est le papier hygiénique de Kirkland qui a obtenu la palme.
Photo Mylène Deschamps
Tous les élèves du profil monde de la 1re à la 3e année du secondaire de la polyvalente Lavigne ont présenté un projet scientifique lors de l’expo-sciences le 14 mars dernier.

Avec près de 94 kiosques, animés par un ou deux élèves, il y avait de la matière scientifique au pouce carré. «C’est un travail de longue haleine.  Il y a le choix du sujet sous forme de question pour développer une démarche scientifique, la recherche, la production de textes et une afficher à préparer. Tout cela combine autant les matières du français que des sciences.  C’est encore mieux qu’un oral!», dénote Cathy Pariseau, enseignante en sciences de 1re secondaire, qui a remis en place le projet après une année d’absence avec ses collègues Caroline Gauthier, Sandra Conte et Antoine Roger-Keurentjes.   

Tout au cours de la journée, l’ensemble des élèves et quelques juges se sont promenés dans les allées pour apprendre davantage alors que les élèves doivent bien vulgariser la matière et faciliter sa compréhension. De «Comment se forment les champignons dans vos maisons» par Summer Hayes à «Quel papier hygiénique est le mieux adapté pour les fosses septiques» de Évangéline Boulet et Aurélie Bélanger, l’ensemble des élèves du secondaire ont appris et voté pour les meilleurs projets. «Mes parents se posaient la question, alors on a fait des expériences!», mentionne Aurélie Bélanger, qui a aussi des préoccupations environnementales. D’ailleurs, les parents des élèves participants ont pu assister aux présentations sur l’heure du dîner.  

La première place pour chacun des niveaux en débutant par la 1re secondaire ont été : «Est-ce que la couveuse artisanale est aussi efficace que la couveuse électrique», de Maéva Legault et Lilas Jutras-Lamoureux, «L’anxiété, c’est quoi?», de Lori-Ann Gagné et «Les cheveux ont-ils une préférence: droite ou gauche», de Naomi Ménard.  Un coup de cœur a été donné à Hans-Thomas Leclerc et Louis Deschênes pour le kiosque «Qu’est-ce que l’érection?». 

«Dû aux mesures sanitaires, malheureusement cette année, ça doit se finir aujourd’hui.  Mais en repartant la roue cette année, ils seront préparés pour l’an prochain», ajoute Mme Parizeau. 

Selon leur niveau d’âge, tous les élèves ont aussi assisté à un spectacle scientifique «Sciences sur le plateau» et «La stupidité naturelle» réalisé par les Zapiens à l‘auditorium. 

Photo Mylène Deschamps