le Dimanche 27 novembre 2022
le Mercredi 2 mars 2022 16:36 | mis à jour le 8 avril 2022 19:17 Reflet-News (Russell-Embrun-Casselman)

Nouvel incitatif au développement industriel à Casselman

The municipality of Casselman will hold an extraordinary council meeting on March 1 to consider a proposal for the introduction of a new class of permit for new buildings exceeding 350 000 square feet in order to further incentivise industrial development south of the 417. — Photo d'archives
The municipality of Casselman will hold an extraordinary council meeting on March 1 to consider a proposal for the introduction of a new class of permit for new buildings exceeding 350 000 square feet in order to further incentivise industrial development south of the 417.
Photo d'archives
Le conseil municipal de Casselman tiendra une réunion extraordinaire le 1er mars prochain pour considérer l’introduction d’une nouvelle classe de permis et de frais de permis pour les nouveaux bâtiments de 350 000 pieds carrés et plus.

La nouvelle classe de permis fixerait les frais de permis à 0,28$ par pied carré, ce qui représente une réduction de 77% par rapport aux frais actuels, qui sont de 1,25$ par pied carré pour les nouveaux bâtiments de 2 000 pieds carrés et plus. Pour un bâtiment de 350 000 pieds carrés, cela représenterait une réduction de 339 500$. 

D’après le maire Daniel Lafleur, l’introduction d’une nouvelle classe de frais de permis permettrait d’attirer plus de projets d’envergure comme le centre de distribution Ford, dont la construction devrait être achevée en février 2023, afin de stimuler le développement industriel au sud de l’autoroute 417 : 

«On veut introduire une nouvelle classe de permis pour se donner une chance d’attirer plus de grosses entreprises et de distributeurs à Casselman. Avec les 44 acres qu’on a acquises au Sud de la 417 en 2021, on a besoin de développer ce secteur-là.» 

Pour le maire, la perte de revenus engendrée par une réduction des frais de permis de construction pour les bâtiments de 350 000 pieds carrés et plus serait largement contrebalancée par les retombées économiques qui pourraient accompagner le développement du parc industriel de Casselman: 

 «Les retombées économiques pour la municipalité sont immenses. Ces gens-là vont payer énormément de taxes municipales en plus de créer de l’emploi. Juste pour le centre de distribution Ford, on parle de 100-150 emplois. Ce qu’on perd en revenu au niveau des permis on le comble au bout du compte.» 

Les citoyens intéressés pourront assister à la réunion publique à 11h le mardi 1er mars 2022 à la salle communautaire du Complexe J.R. Brisson ou faire des déclarations écrites ou verbales en faveur ou en opposition au projet de loi. Les commentaires et questions doivent être adressés au greffier de la municipalité, Sébastien Dion, par téléphone au (613)764-3139 poste 206 ou par courriel au sdion@casselman.ca