le Samedi 28 mai 2022
le Jeudi 10 février 2022 16:32 | mis à jour le 8 avril 2022 19:42 L'ARGENTEUIL

Croissance à Lachute: deux nouvelles garderies

Le CPE Le rêve de Caillette, un organisme à but non lucratif, s’est installé à Brownsburg-Chatham en 2000 est devenu un CPE bureau coordonnateur en 2006. Aujourd’hui, elle gère plus de 80 milieux familiaux et une autre installation à Gore depuis décembre 2010. — Photo Mylène Deschamps
Le CPE Le rêve de Caillette, un organisme à but non lucratif, s’est installé à Brownsburg-Chatham en 2000 est devenu un CPE bureau coordonnateur en 2006. Aujourd’hui, elle gère plus de 80 milieux familiaux et une autre installation à Gore depuis décembre 2010.
Photo Mylène Deschamps
On annonce, d’ici 2025, deux nouvelles garderies de 80 et de 100 places à Lachute.  

Dans la circonscription d’Argenteuil, c’est 288 nouvelles places subventionnées en services de garde éducatifs à l’enfance qui ont été octroyées par le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, le 7 février dernier.  

Notons que la Ville de Lachute a connu l’une des plus grandes croissances démographiques lors de la dernière année, une augmentation de plus de 394 habitants (2,9%) la portant au 5e rang au Canada et au second rang au Québec. En 2020, Lachute s’était classé au 8e rang, figurant dans le top 10 pour deux années consécutives. 

La députée d’Argenteuil, Agnès Grondin, se réjouit de la création de ces places en services de garde éducatifs à l’enfance et selon elle, ce serait la première fois que le gouvernement en octroie autant depuis la création du réseau de Mme Marois, ce qui démontre la volonté ferme de son gouvernement de répondre aux besoins des familles.  

Par contre, il est impossible pour le moment de connaître les entreprises porteuses de ces projets pour ici.  «Nous sommes en train d’analyser ce qui manque dans Argenteuil et on veut créer des endroits qui seront utiles pour tout le monde. Mais notre inquiétude est la pénurie de personnel»,  de confier Brigitte Girard, directrice adjointe du bureau coordonnateur Le Rêve de Caillette, qui travaille depuis 16 ans sur la qualité des services et le bienêtre des enfants et des responsables. C’est plus de 455 places qui sont gérés par le CPE Le rêve de Caillette et son bureau coordonnateur. «On sait qu’on ne manquera d’enfants! Ça roule tout le temps et ce n’est jamais long avant que les places soient comblées»,  ajoute Mme Girard, passionnée par son travail et fière de ses équipes. 

Le secteur de Saint-Colomban ajoutera aussi 80 nouvelles places et une augmentation de 28 places avec l’agrandissement du CPE Main dans la main inc. de Saint-Adolphe-d’Howard complèteront l’échiquier des nouvelles places en garderie de la circonscription d’Argenteuil.   

Dans la foulée de l’annonce du grand chantier pour les familles, le gouvernement Legault a annoncé l’octroi de 13 974 places, soit les deux tiers des 17 000 places prévues dans le cadre du grand chantier pour les familles, lancé en octobre dernier.  

Cet appel de projets est le plus ambitieux depuis la création du réseau avec 1204 projets déposés. Le gouvernement du Québec s’est engagé à ce que chaque enfant puisse avoir une place d’ici mars 2025 et que celles-ci soient accessibles rapidement. D’ailleurs, le réseau des services de garde éducatifs à l’enfance s’est aussi grandement impliqué dans cet engagement. Avec ces nouvelles places, fera-t-on un effort pour aider les familles présentant des horaires atypiques? 

Rappelons que cette nouvelle approche serait plus efficace en comparaison de la précédente alors que l’octroi de nouvelles places est passé de plus de 10 mois à 60 jours.  

Des CPE préfabriqués pour nos tout-petits

Le ministre Mathieu Lacombe et la directrice générale de l’Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE), Geneviève Bélisle, annoncent également qu’une entente entre le ministère de la Famille et l’Association vient d’être conclue. Celle-ci rendra possible la réalisation de projets d’installations préfabriquées afin que plusieurs places puissent voir le jour rapidement. Des plans modèles, approuvés par le ministère de la Famille, seront proposés pour des installations de construction usinées. Cela permettra de réduire le délai de construction, passant ainsi de 9 à 3 mois. Reste maintenant à connaître l’emplacement de ces deux nouvelles garderies.   

 

Photo Mylène Deschamps