le Mercredi 17 août 2022
le Mercredi 9 février 2022 17:59 | mis à jour le 8 avril 2022 19:17 Reflet-News (Russell-Embrun-Casselman)

Annulation des frais d’enregistrement des commerçants à Casselman

The municipality of Casselman agreed to exempt local businesses from registration fees for 2022, as it did for 2021. — Photo d'archives
The municipality of Casselman agreed to exempt local businesses from registration fees for 2022, as it did for 2021.
Photo d'archives
La municipalité de Casselman approuve l’annulation des frais d’enregistrement des commerçants pour l’année 2022.

La municipalité avait déjà annulé les frais d’enregistrement des commerçants en 2021 à la suite d’une demande du comité de développement économique afin de réduire le fardeau fiscal des commerçants de Casselman en contexte de pandémie. 

Le conseil juge que l’année 2021 fut aussi difficile pour les commerçants que l’année 2020, et le début de 2022 porte à croire que la pandémie COVID-19 n’est pas encore terminée. Les factures n’avaient pas encore été envoyées aux commerçants, mais les projections budgétaires de la municipalité prévoyaient un revenu de 14 000 $ lié à ces frais d’enregistrement. 

Le conseil municipal décide néanmoins d’annuler les frais d’enregistrement des commerçants de Casselman pour 2022 afin de réduire leur fardeau fiscal. 

Pour le maire Daniel Lafleur, l’année qui commence ressemble en tout point à celle qui vient de se terminer, ce qui justifierait de prolonger l’exemption pour 2022: «L’an passé on a pas demandé de frais en raison de la pandémie. Nous sommes encore en pandémie. Nous avons également des commerces fermés ou à moitié ouverts en ce moment.» 

Le conseiller Paul Groulx était du même avis: «Y a certains de nos commerces qui se portent peut-être mieux, mais il y a plusieurs commerces pour qui c’est difficile. Il y a des coûts supplémentaires liés à la pandémie et ils ont moins de revenus. Ce petit repos financier là que la municipalité peut leur donner peut les aider et je pense que ce sera apprécié de plusieurs commerces.»