le Jeudi 19 mai 2022
le Mardi 8 février 2022 20:09 | mis à jour le 8 avril 2022 19:21 Tribune-Express (Hawkesbury)

L’Olympienne de L’Orignal éliminée lors de sa première descente

Despite making great time down the slopes, Valérie Grenier caught her hand four gates from the finish and couldn’t recover in time for the next turn. — Broadcast screenshot
Despite making great time down the slopes, Valérie Grenier caught her hand four gates from the finish and couldn’t recover in time for the next turn.
Broadcast screenshot
Bien qu'elle ait fait un bon temps sur les pistes, Valérie Grenier s'est coincée la main à quatre portes de l'arrivée et n'a pas pu se remettre à temps pour le prochain virage.

Née à Saint-Isidore et vivant maintenant à L’Orignal, Valérie Grenier a essayé de gagner une médaille d’or en slalom géant (GS) féminin aux Jeux olympiques d’hiver de 2022 à Beijing. Encore en train de célébrer sa quatrième place à la Coupe du monde de slalom géant féminin en Slovénie il y a deux semaines, un record en carrière malgré trois courses manquées en raison d’une blessure, la skieuse de 25 ans a dévalé les pentes le 6 février pour sa première descente aux Jeux. 

Grenier était 19e sur la piste après que Mikaela Shiffrin ait dérapé à quelques portes seulement de la ligne d’arrivée. Les annonceurs ont dit que Grenier a bien placé ses virages au départ, mais qu’elle a remarqué qu’elle ne les arrondissait pas aussi bien. Cela signifie qu’elle transférait son poids de l’autre côté un peu tard, ce qui entraînait des mouvements de torsion qui lui faisaient perdre du temps.  

Elle faisait un bon temps malgré cela, étant très proche du deuxième meilleur temps réalisé par la Suédoise Sara Hector, mais sa main a été attrapée par une porte. À seulement quatre tours de la ligne d’arrivée, son bâton lui a été arraché de la main, ne lui laissant aucune chance de récupérer pour le tour suivant. Cette erreur lui a valu la mention « N’a pas terminé », ce qui signifie qu’elle ne reviendra pas pour une deuxième manche. 

La deuxième manche s’est terminée vers 3 heures du matin, heure normale de l’Est (HNE). Hector a remporté l’or avec un temps combiné d’une minute, 55,69 secondes. L’Italienne Federica Brignone n’était que 0,28 seconde plus lente et a remporté l’argent, et la Suisse Lara Gut-Behrami a remporté le bronze à 0,46 seconde de Brignone.