le Mercredi 25 mai 2022
le Jeudi 27 janvier 2022 13:18 | mis à jour le 8 avril 2022 19:42 L'ARGENTEUIL

Les anges-gardiens félicités

La présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides, Rosemonde Landry, souhaite souligner le travail exceptionnel réalisé par le personnel et les médecins de son organisation en cette 5e vague de la pandémie de COVID-19.   — Photo CISSS des Laurentides
La présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides, Rosemonde Landry, souhaite souligner le travail exceptionnel réalisé par le personnel et les médecins de son organisation en cette 5e vague de la pandémie de COVID-19.  
Photo CISSS des Laurentides
La présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides, Rosemonde Landry, souhaite souligner le travail exceptionnel réalisé par le personnel et les médecins de son organisation en cette 5e vague de la pandémie de COVID-19.  

«La 5e vague s’avère sans contredit celle qui a eu le plus d’impacts sur nos équipes qui ont été grandement sollicitées. Depuis décembre dernier, nous avons accueilli environ 700 personnes atteintes de la COVID-19 dans nos unités d’hospitalisation, sans compter tous les soins et services qui ont été déployés avec envergure que ce soit le traçage du virus, les services de dépistage, de laboratoire, et de vaccination, a déclaré Mme Landry avec une grande reconnaissance pour ses équipes qui ont répondu à l’appel. C’est un tour de force qui a été réalisé! Le personnel s’est mobilisé, entraidé et a répondu à ce grand flot de besoins. Il ne faut pas minimiser le travail acharné, la fatigue, la persévérance et les sacrifices qui ont été vécus par tous ces travailleurs et travailleuses. Les gestionnaires se sont, quant à eux, rendus disponibles 7 jours sur 7 et ont mis la main à la tâche pour la prestation de services. Cette nouvelle vague fait appel à de nouveaux efforts auprès de personnes qui travaillent en situation pandémique depuis bientôt deux ans. Je tiens à saluer leur courage et leur dévouement exemplaires.»  

Le CISSS Des Laurentides a dû mettre en place le délestage de certains services afin de répondre aux besoins les plus critiques en cette période de crise. Cependant, ils ont maintenu de nombreux services, dont certains qui ne peuvent se permettre de délai de traitement, comme les chirurgies urgentes ou encore les traitements auprès des personnes atteintes de cancer. Le maintien de ces services, en ce contexte difficile, est aussi une réalisation dont la directrice générale est fière. «Les experts indiquent que le pic de cette 5e vague pandémique est possiblement atteint ou sur le point de l’être. Néanmoins, les prochaines semaines continueront d’être exigeantes pour le personnel et les médecins. Je souhaite de tout cœur que la communauté laurentienne partage ma reconnaissance et mon appréciation envers nos équipes si dévouées. Je rappelle que le meilleur soutien que nous pouvons leur offrir demeure de suivre les mesures sanitaires visant à réduire la propagation du virus», avance-t-elle alors que l’effritement face aux mesures sanitaires se fait de plus en plus sentir par la population.