le Samedi 21 mai 2022
le Mercredi 9 juin 2021 12:10 | mis à jour le 8 avril 2022 19:21 Tribune-Express (Hawkesbury)

En mémoire des enfants

The flags at city hall in Hawkesbury flew at half-mast during the first week of June to honour the memory of 215 First Nations children found in a mass grave at a former residential school in British Columbia. — Photo Gregg Chamberlain
The flags at city hall in Hawkesbury flew at half-mast during the first week of June to honour the memory of 215 First Nations children found in a mass grave at a former residential school in British Columbia.
Photo Gregg Chamberlain
Les drapeaux de l'hôtel de ville ont été mis en berne à la mémoire des enfants décédés dans une ancienne école de la Colombie-Britannique.

La ville de Hawkesbury a mis en berne tous les drapeaux de ses bâtiments municipaux pendant 215 heures au cours de la première semaine de juin pour honorer la vie et la mémoire de 215 enfants des Premières Nations, dont les corps ont été découverts dans une fosse commune sur le site d’un ancien pensionnat de Kamloops, en Colombie-Britannique. 

Hawkesbury et de nombreuses autres communautés de la région de l’est de l’Ontario sont situées sur les terres traditionnelles des Premières Nations algonquines. La ville de Hawkesbury offre «ses sincères condoléances» à tous les membres des Premières Nations dont le cœur et l’esprit sont touchés par cette tragédie, et «à tous les survivants des pensionnats, à leurs familles et à leurs communautés.»