le Mardi 24 mai 2022
le Mercredi 24 mars 2021 21:23 | mis à jour le 8 avril 2022 19:42 L'ARGENTEUIL

Un lachutois à la tête d’un groupe d’investisseurs

Né à Lachute et élevé au coin des rues Mary et Lessard, Nicolas Plouffe-Deschamps avait l’habitude de marcher dans un sentier sur les terres de la famille Hammond afin de se rendre au Club de golf Lachute. L’immensité de ces terres l’a toujours fasciné et voilà qu’un rêve lointain se réalisera bientôt pour le Groupe Argenteuil dont il est le président.  

Le jeune homme nous raconte que c’est en août 2018 que le projet a débuté pour le groupe Argenteuil qui est constitué de quatre investisseurs ayant tous travaillé ensemble à Fermont dans le Nord québécois pour Arcelor Mittal. La propriété familiale de Benjamin Hammond est offerte à l’époque par les agents immobiliers Lorne Deschamps et Guy Sauvé. Ce groupe n’était certes pas le premier à s’intéresser à ce domaine, mais M. Plouffe-Deschamps a multiplié les efforts et les rencontres afin d’arriver au dénouement espéré. 

« M. Hammond désirait d’abord et avant tout vendre sa propriété à des acheteurs locaux. Cela faisait plus d’une trentaine d’années qu’il avait permis à la ville de passer l’aqueduc municipal le long de sa terre», explique M. Plouffe-Deschamps qui s’est ensuite tourné vers la ville de Lachute et ses représentants afin de coordonner ce projet prometteur pour la région. Le directeur général de la ville de Lachute, Benoit Gravel, l’urbaniste, Pascal Joly, et le groupe Argenteuil ont collaboré de concert avec les instances municipales et avec les efforts de chacun, la transaction fut conclue avec M. Hammond par l’entremise de Guy Sauvé.  

«M. Gravel a exercé tout un leadeurship afin de mener ce projet à bon port. Son ouverture à nos idées et sa conviction quant à la réussite de notre projet ont été des éléments clés de cette entente. Une fois toutes les conditions réunies, M. Hammond et notre groupe avons été en mesure de conclure une entente profitable pour chacune des parties», d’expliquer M. Plouffe-Deschamps dont le groupe est également propriétaire du Domaine Lakefield qui a vu un essor considérable depuis les douze derniers mois. «Tous les terrains de la phase I sont vendus, nous finalisons actuellement la phase II et nous aurons bientôt plusieurs nouveaux lots à offrir. La bulle immobilière de Montréal et la couronne nord incite présentement les gens à sortir du grand Montréal et notre région attire les gens qui apprivoisent agréablement le télétravail», souligne-t-il. 

Le maire de Lachute, M. Carl Péloquin, se réjouit de la tenue du projet du groupe Argenteuil qui verra le jour cet été avec une première phase dans le secteur du prolongement de la rue Barron. Au plus fort de la construction à venir, plusieurs entrepreneurs locaux pourraient participer à différentes phases du projet à titre de sous-traitants. Le groupe Argenteuil est associé de son côté avec Rubik immobilier et Leman Capital pour les multiples constructions à venir. On y retrouvera des maisons unifamiliales aux abords du secteur de la rue Barron. Plus on s’approchera de l’avenue Béthany, plus le type d’habitations variera vers des logements multiples jusqu’aux 24 logements. «Nous désirons offrir un environnement bien structuré et adapté aux besoins des familles de la région. Un espace vert d’environ 600 000 pi2 avec un parc sera également aménagé à cet endroit», relate M. Péloquin.