le Dimanche 14 août 2022
le Lundi 15 juillet 2019 16:32 | mis à jour le 8 avril 2022 19:18 Vision (Clarence-Rockland)

Prolongation de la 417 jusqu’à Renfrew : le maire déçu

The mayor of Clarence-Rockland, Guy Desjardins, outlined his frustration, on July 12, following the announcement that the Provincial government would invest to widen a section of Highway 17, between Arnprior and Renfrew. “We’ve been working on having our section of the 17/174 widened for several years,” he said during a phone interview. “We get about 20,000 drivers on the portion of Highway 17/174 between Rockland and Orleans, whereas they get about 14,000.” The mayor was quick to say, however, that he still intends to work towards widening the nearby stretch of Highway 17/174.  — Francis Racine
The mayor of Clarence-Rockland, Guy Desjardins, outlined his frustration, on July 12, following the announcement that the Provincial government would invest to widen a section of Highway 17, between Arnprior and Renfrew. “We’ve been working on having our section of the 17/174 widened for several years,” he said during a phone interview. “We get about 20,000 drivers on the portion of Highway 17/174 between Rockland and Orleans, whereas they get about 14,000.” The mayor was quick to say, however, that he still intends to work towards widening the nearby stretch of Highway 17/174.
Francis Racine
Alors qu’il espère toujours que la province accepte de contribuer financièrement à l’élargissement de la route 17/174 entre Orléans et Rockland, le maire de Clarence-Rockland était mécontent d’apprendre la semaine dernière que la province avait l’intention de prolonger la 417 jusqu’à Renfrew.

« C’est très frustrant, a réagi Guy Desjardins, lorsque nous l’avons appelé le 12 juillet dernier. Je l’ai appris en écoutant les nouvelles ce matin. »

Les représentants de Clarence-Rockland tentent depuis maintenant plusieurs années de convaincre la province de l’Ontario d’y contribuer.   « Je ne comprends pas. Nous avons plus de 20 000 automobilistes qui circulent sur la section de cette route entre Rockland et Orléans, tandis que là-bas, ils n’en ont que 14 000. »

Selon le maire, l’achalandage élevé causerait bien des maux de tête aux résidents de Clarence-Rockland qui doivent voyager tous les jours jusqu’à Ottawa. C’est aussi pourquoi il a tenu à souligner qu’il entend toujours poursuivre le travail dans le dossier.

M. Desjardins n’a pas manqué de montrer du doigt la députée provinciale. « Où est Amanda Simard? s’est-il interrogé. Ça pourrait avoir de l’effet. »

La route 17 appartient aux Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR), alors qu’Ottawa est propriétaire de la 174. À la fin des années 1990, la province de l’Ontario s’était délestée du tronçon de la 17 située entre Ottawa et Hawkesbury. Ottawa avait rebaptisé sa portion de la route 174 alors que les CUPR l’avaient simplement renommé route de comté 17.  Ailleurs dans la province, les routes 17/417 appartiennent à l’Ontario.

L’élargissement à quatre voies de la route 17 entre Arnprior et Renfrew, d’une longueur de 22,5 kilomètres, devrait commencer d’ici deux ou trois ans. Le projet prévoit également quatre nouveaux échangeurs.