le Mardi 24 mai 2022
le Jeudi 20 juin 2019 15:40 | mis à jour le 8 avril 2022 19:41 L'ARGENTEUIL

Canada Carbon dans un cul-de-sac à Grenville-sur-la-Rouge

Carole Gratton de SOS-GSLR lisant la déclaration par laquelle une soixantaine de propriétaires de Grenville-sur-la-Rouge interdisent l’accès de leurs terres à Canada Carbon. — Frédéric Hountondji
Carole Gratton de SOS-GSLR lisant la déclaration par laquelle une soixantaine de propriétaires de Grenville-sur-la-Rouge interdisent l’accès de leurs terres à Canada Carbon.
Frédéric Hountondji
Une soixantaine de propriétaires de Grenville-sur-la-Rouge interdisent l’accès de leurs terres à la compagnie Canada Carbon, qui souhaite poursuivre dans la municipalité son projet controversé de mine de graphite à ciel ouvert et d’une carrière de marbre.

L’initiative de barrer la route à la compagnie minière émane du comité de citoyens SOS-GSLR, qui a sensibilisé les propriétaires terriens à cette action.

« Les membres de notre comité de citoyens ont rendu visite aux propriétaires directement concernés par le projet Miller phase 1, pour leur offrir de faire valoir leur droit comme le permet la loi, a déclaré Carole Gratton lors de la séance publique du conseil municipal de Grenville-sur-la-Rouge, tenue le 11 juin dernier. Nous leur avons présenté une lettre leur permettant d’exprimer à la compagnie Canada Carbon Inc. de Colombie-Britannique leur refus pour l’accès à leurs propriétés(…). »

Lisez l’article dans son intégralité à la page 5 de la Tribune-Express du 20 juin 2019.