Jean-Marc Lalonde va présenté une pétition pour sauver l’aréna qui porte son nom

Anil Jhalli
Jean-Marc Lalonde va présenté une pétition pour sauver l’aréna qui porte son nom
(Photo : Facebook photo)

Dans le cadre de ses efforts pour maintenir ouvert l’aréna de Rockland qui porte son nom, l’ancien maire et député provincial Jean-Marc Lalonde soumettra au conseil municipal une pétition comportant quelque 3 500 signatures.

Lalonde doit s’adresser au conseil municipal de Clarence-Rockland le mercredi. 10 juillet, où il présentera une pétition comportant des milliers de signatures de résidents qui souhaitent que l’aréna vieille d’un demi-siècle – qui n’a pas accueilli de patinoire depuis plus d’une décennie – soit conservée et utilisée à d’autres fins récréatives.

« À Rockland, cette installation est trop importante pour notre communauté, surtout pour une communauté en pleine croissance, a déclaré M. Lalonde, qui, après avoir été maire de Rockland pendant 15 ans, est devenu député libéral au Parlement provincial de 1995 à 2011, représentant la circonscription de Glengarry-Prescott-Russell. À Rockland, nous n’avons pas de centre communautaire où les groupes peuvent tenir des réunions ou des événements. Si nous n’avons pas ce type d’installations, nous perdrons des groupes cruciaux dans notre communauté. » 

Selon M. Lalonde, la pétition à elle seule devrait donner au conseil une idée de ce que veut la communauté en ce qui concerne l’aréna Jean-Marc Lalonde.  

« Les gens s’inquiètent de ne pas avoir un endroit où ils peuvent organiser des événements, a-t-il ajouté. Nous devons examiner sérieusement ce que les gens veulent, et ce qu’ils veulent, c’est que cet aréna soit sauvé. » 

L’arène, vieille de 51 ans, est dans un état de délabrement avancé depuis un certain temps, les administrations successives ayant choisi de ne pas entreprendre de réparations sérieuses sur le bâtiment, jugées trop coûteuses. Le toit de l’arène doit être remplacé et la structure en acier rouille. L’amiante, la peinture au plomb et la présence de rats sont également des sujets de préoccupation.  

Un rapport réalisé par la ville en 2018 indique que les travaux de rénovation du bâtiment s’élèveraient à 4,5 millions de dollars, sans tenir compte de l’augmentation des coûts de construction en 2024.  

En outre, en septembre 2021, un examen par un tiers des services essentiels de la ville a révélé que l’arène n’avait été utilisée qu’à 20 % de sa capacité entre 2017 et 2019 et a suggéré sa fermeture définitive. Le rapport indique que d’autres installations, telles que le YMCA, l’aréna de Clarence-Rockland et l’aréna de Clarence-Creek, pourraient plus que répondre aux besoins accrus.  

L’aréna est fermé depuis avant la pandémie de COVID-19 et n’a été utilisé que comme centre de vaccination d’urgence depuis cette époque.  

Groupe de travail du maire sur le JML  

Le maire de Clarence-Rockland, Mario Zanth, a mis sur pied un groupe de travail sur l’avenir de l’aréna Jean-Marc Lalonde, qui fait l’objet d’un débat depuis des années.  

Lalonde a déclaré que la Cité de Clarence-Rockland devrait investir dans les réparations et l’entretien nécessaires pour que l’aréna prospère pour les générations futures.  

L’objectif du groupe de travail est de fournir aux conseillers de Clarence-Rockland des observations et des recommandations fondées sur des preuves et orientées vers l’action quant aux options les plus viables pour l’avenir de l’aréna Jean-Marc Lalonde.  

Il présentera des recommandations au conseil qui décidera de la façon d’aborder l’avenir du bâtiment et s’appuiera sur l’expérience et les connaissances locales obtenues par le biais d’un processus de collaboration à l’échelle de la communauté avec des partenaires clés. Le groupe de travail effectuera également des recherches et établira les besoins des organisations locales, en se basant sur des données validées qui décrivent les besoins en espaces récréatifs et autres.  

Le groupe de travail associera ces exigences aux attributs du bâtiment et à ceux des autres infrastructures de la Cité de Clarence-Rockland, tout en examinant tous les rapports publics pertinents relatifs au bâtiment et aux besoins en matière de loisirs, tels que le plan directeur des loisirs et les rapports au conseil. Le groupe de travail envisage également d’appliquer les meilleures pratiques et les principes d’autres villes.  

Le groupe de travail veut établir une bonne compréhension des besoins actuels des diverses organisations au sein de Clarence-Rockland. Il veut examiner les obstacles et les défis du statut actuel de l’organisation, se concentrer sur les recommandations qui répondront aux besoins dans toute la municipalité, tout en identifiant et en examinant les subventions potentielles disponibles pour la Cité, et fournir un résumé de la façon dont le projet répond aux intentions du financement.

Note à nos lecteurs :

La version imprimée de cet article indiquait que la réunion du conseil municipal avait lieu le jeudi 11 juillet. Cette information n’est pas exacte.
La réunion du conseil a lieu le mercredi 10 juillet et sera diffusée sur la page Facebook de la Cité de Clarence-Rockland à partir de 19 h 15.
Nous nous excusons pour toute confusion que cela a pu causer.

Partager cet article