le Vendredi 3 février 2023
le Mercredi 14 Décembre 2022 16:45 Reflet-News (Russell-Embrun-Casselman)

Consultation publique sur le budget dans le canton de Russell

La première réunion de consultation publique pour le budget 2023 a suscité de nombreuses demandes et recommandations. — photo Christopher Smith
La première réunion de consultation publique pour le budget 2023 a suscité de nombreuses demandes et recommandations.
photo Christopher Smith
Plusieurs résidents se sont avancés pour faire entendre leur voix et demander des ajouts spécifiques dans le budget 2023.

Le canton de Russell a entamé le processus d’établissement du budget pour la nouvelle année fiscale lors d’une réunion de consultation publique le 12 décembre. La réunion n’a pas été diffusée sur la chaîne YouTube du canton, comme c’est le cas habituellement pour les réunions ordinaires. Les résidents se sont donc présentés en personne pour demander des changements ou des ajouts au budget 2023. Il ne s’agit pas d’une réunion de prise de décision, mais plutôt d’une chance pour les résidents de voir leurs questions déposées lors des réunions budgétaires qui suivront.

Plusieurs des points les plus urgents concernaient les routes. Une habitante a parlé en particulier de Loucks Drive, Hay Drive et du côté est de Church Street, qui selon elle sont en train de s’effriter malgré les nombreux travaux de réparation. La résidente a fait référence à une colline de trois pouces de morceaux d’asphalte laissée au bout de son allée, dont elle est sûre qu’elle a endommagée le chasse-neige. Elle a également déclaré que les chasse-neiges brisaient eux-mêmes des morceaux d’asphalte, ce qui montre à quel point les routes sont délabrées.

Toujours en ce qui concerne les routes, un autre résident a demandé que le canton augmente le budget des routes et des fossés, car il y a un tronçon de 600 mètres de fossé de drainage près de sa maison qui est complètement bouché, rempli d’eau stagnante et qui cause un danger d’inondation. Il avait déjà demandé que seuls 300 mètres de fossé soient nettoyés. Il était prêt à payer pour que ce soit fait mais la société de nettoyage engagée en son nom a dit qu’elle ne nettoierait pas seulement une partie du fossé.

Un autre point discuté était d’avoir une ligne budgétaire séparée pour le plan d’action climatique (PAC). Selon le demandeur, les PAC sont généralement financés par des subventions supplémentaires plutôt que le budget lui-même. Le financement du PAC pour Russell dans le budget permettrait une plus grande flexibilité dans ce que le plan est en mesure de faire.

Dans le même ordre d’idées, il a été demandé de réduire le gaspillage de papier en dressant une liste de résidents qui préféreraient recevoir les communications de la municipalité par la poste, plutôt que d’envoyer une lettre physique à chaque adresse. Cela permettrait également d’économiser de l’argent.

Toujours en ce qui concerne la communication, le même résident a demandé que plus d’argent soit investi dans l’enregistrement et la diffusion des réunions du canton afin que les résidents moins valides puissent voir et participer aux discussions même s’ils ne peuvent pas se rendre en personne à l’hôtel de ville. Le résident a souligné le fait que les enregistrements actuels ne permettent pas aux résidents de poser des questions ou de participer aux réunions de chez eux.

Il a été demandé au Conseil d’envisager un taux de rémunération ou des honoraires pour les membres des comités qui siègent actuellement pendant quatre ans sans rémunération malgré les services importants qu’ils rendent à la communauté. Aucun montant spécifique n’a été indiqué.

Un résident a demandé que la municipalité recherche des subventions pour construire des logements accessibles et abordables dans le canton. Selon le résident, le comité d’accessibilité est souvent limité à l’application des directives d’accessibilité à l’extérieur des bâtiments seulement, et non à l’intérieur. La population vieillissante et handicapée bénéficierait grandement d’options de logement accessible et abordable.

La deuxième demande de ce même résident concerne l’Organisation de santé familiale de Russell (RFHO). Il a demandé au canton de s’associer à la RFHO pour créer un comité d’accueil afin d’augmenter le nombre de membres, d’attirer plus de médecins dans la région et de maintenir les services au même niveau qu’actuellement.

Dave Dyer a demandé 1 250 $ pour le recrutement et l’organisation de tournois pour le Russell Soccer Club, qui est en activité depuis 1985. Il offre des loisirs aux enfants, des possibilités de bénévolat aux adolescents et aux adultes, et des divertissements pour l’ensemble du canton. Il compte entre 90 et 120 entraîneurs et gestionnaires qui supervisent plus de 978 membres répartis dans plus de 80 équipes, qui se réunissent pendant 70 minutes deux fois par semaine. Ils organisent également des événements communautaires qui attirent des clients dans divers magasins de Russell et d’Embrun.

Dyer a ensuite indiqué que le canton de Russell a été constitué en société en 1898, ce qui signifie que le canton célébrera son 125e anniversaire en 2023. Il a déclaré que de nombreuses organisations du canton ont exprimé leur intérêt pour l’organisation d’une célébration, avec des activités spéciales tout au long de l’année. Il a mentionné que toute activité d’anniversaire prévue s’ajouterait aux activités annuelles comme la foire de Russell, sans les remplacer.

Les demandes diverses comprennent l’éclairage le long du sentier de conditionnement physique pour rendre les promenades nocturnes moins dangereuses, un projet de peinture murale sur les poteaux de téléphone plutôt que sur les murs ou les bancs comme cela a été fait dans le passé, et des arbres supplémentaires dans la communauté. Il y a également eu des demandes de financement pour le centre communautaire de Marionville, le remplacement des lumières du parc Séraphin Marion et l’installation de lumières de Noël à Marionville et Grégoire.