le Vendredi 3 février 2023
le Mardi 6 Décembre 2022 14:58 Non classé

Vigile pour commémorer les victimes de violence

Les fleurs rouges sont déposées pour commémorer les victimes de Polytechnique et les fleurs mauves pour les victimes de violence dans Prescott-Russell.  — photo Antoine Messier
Les fleurs rouges sont déposées pour commémorer les victimes de Polytechnique et les fleurs mauves pour les victimes de violence dans Prescott-Russell.
photo Antoine Messier
La Coalition de Prescott-Russell pour éliminer la violence faite aux femmes tient une cérémonie devant l’hôtel de ville de Hawkesbury pour commémorer les femmes qui ont perdu leurs vies à cause de la violence.

M Robert Lefebvre, maire de Hawkesbury, prononce un discours pour commémorer les victimes de violence faite aux femmes.

photo Antoine Messier

Le 6 décembre 1989, Marc Lépine entre dans l’école Polytechnique de Montréal, carabine en main. Il tue 14 femmes et en blesse 13 autres.

Le 6 décembre est depuis 1991 reconnu comme étant la journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes. Cette journée sert non seulement aux Canadiens et Canadiennes de se recueillir et de se rappeler de la tragédie de décembre 1989, mais aussi réfléchir à l’étendue de la violence faite aux femmes aujourd’hui et d’en discuter.

Cérémonie

Monique Leduc et France Perreault, membres de la coalition de Prescott-Russell pour éliminer la violence faite aux femmes, ont animé une cérémonie pour commémorer les victimes de polytechnique, mais aussi toutes les autres victimes de violence physique, sexuelle et psychologique.

« Nous sommes ici pour celles qui ont été victimes de graves actions haineuses simplement parce qu’elles étaient des femmes, affirme M Lefebvre lors de la cérémonie. Nous sommes ici pour souligner que nous n’acceptons plus ce genre de comportement. Nous ne devrions pas avoir besoin d’être ici pour souligner la violence faite aux femmes. Le fait que nous le somme démontre à tous, à chacun des membres de notre collectivité à travers le Canada et le monde entier, que quelque chose ne fonctionne pas dans notre société. »

Après les discours des animatrices et du maire de Hawkesbury Robert Lefebvre, Mme Leduc et Mme Perrault ont récité les noms de toutes les victimes de la tuerie de Polytechnique et de toutes les femmes qui ont perdu la vie à cause de la violence faite aux femmes dans Prescott-Russell, des fleurs ont étés déposés par les membres de la communauté au pied de la plaque commémorative des femmes victimes de violence devant l’hôtel de ville.

Des cérémonies ont eu lieu au même moment dans les municipalités de Rockland et Casselman.

La Coalition

La Coalition de Prescott-Russell pour éliminer la violence faite aux femmes est un regroupement non incorporé sans but lucratif, d’organismes, de personnes de ressources et d’individus de la région de Prescott-Russell qui partagent l’objectif d’éliminer la violence faite aux femmes dans notre communauté.

« Les organismes qui œuvrent dans Prescott-Russell sont rassemblés autour d’une table, explique Sylvie Gravel, membre de la coalition, et c’est avec ça qu’on fait des plans d’action, de la sensibilisation, de l’éducation et de la prévention en matière de violence faite aux femmes. »

La coalition soutient les 12 organismes membres dans l’organisation de leurs événements de sensibilisation et d’éducation.