le Lundi 5 Décembre 2022
le Jeudi 20 octobre 2022 15:33 Le Carillon (Hawkesbury)

Débat des candidats de Hawkesbury Est : salle comble

Les candidats au conseil du canton de Hawkesbury-Est ont répondu à des questions sur l'accès au gaz naturel et à un service Internet haute vitesse fiable lors d'un débat en soirée le 17 octobre à Sainte-Anne-de-Prescott.  — photo Gregg Chamberlain
Les candidats au conseil du canton de Hawkesbury-Est ont répondu à des questions sur l'accès au gaz naturel et à un service Internet haute vitesse fiable lors d'un débat en soirée le 17 octobre à Sainte-Anne-de-Prescott.
photo Gregg Chamberlain
Environ cinq douzaines d'électeurs de la région du canton de Hawkesbury-Est se sont entassés dans l'auditorium du Centre d'action de Sainte-Anne-de-Prescott le 17 octobre pour écouter les candidats en lice pour les sièges de maire adjoint et de conseiller lors de l'élection municipale de ce mois-ci.

La soirée a commencé par un discours de bienvenue du maire Robert Kirby, qui a été élu par acclamation sans opposition pour un autre mandat à la tête du canton.

«Merci à tous, a déclaré M. Kirby à l’auditoire, de m’avoir confié ce nouveau mandat pour vous servir. C’est un honneur. Bonne chance à tous les candidats. J’ai hâte de travailler avec vous».

David Sherwood, représentant le comité de développement économique de Hawkesbury Est, a présidé le débat. Le comité a organisé l’événement et a demandé aux électeurs du canton de poser des questions pour ouvrir et clore la séance de débat.

La première question, qui portait sur l’impression générale qu’ont les candidats du canton, notamment de sa géographie et de ses atouts, a amené de nombreux candidats à inciter les résidents de Ste-Anne-de-Prescott à se faire un devoir de fréquenter leur dépanneur local en guise de soutien aux entreprises locales.

«Assurez-vous de faire vos achats localement», a déclaré Jacques Tranchemontagne, qui cherche à devenir le prochain maire adjoint du canton. Ce commentaire a été repris par d’autres candidats qui ont fait remarquer que chaque village du canton devrait avoir ses propres détaillants de base, y compris une épicerie, une station-service, une quincaillerie et autres, afin que les résidents ne soient pas obligés de sortir de la municipalité pour tous leurs besoins en matière d’achats.

La deuxième question posée par le comité concernait les principaux problèmes que les candidats ont entendus de la part des résidents lors de leur campagne de porte-à-porte. Tous les candidats ont indiqué que l’accès au gaz naturel était l’une des deux principales questions dont ils ont entendu parler par les électeurs au cours de leurs voyages de démarchage. L’autre question principale était l’accès fiable à Internet, y compris la disponibilité du service Internet haute vitesse.

Le candidat conseiller Pierre Langlois a noté qu’il a entendu des résidents se plaindre de l’état de certaines routes dans le canton. Il a également noté que la plupart des routes principales qui traversent Hawkesbury-Est sont des routes de comté et que le prochain conseil devra travailler avec les Comtés unis de Prescott-Russell pour apporter les améliorations nécessaires à ces routes.

Pendant la période de questions ouvertes, la plupart des résidents qui se sont approchés du microphone ont demandé pourquoi et quand tout le canton aurait accès au service de gaz naturel. À l’heure actuelle, Enbridge Gas construit un prolongement de sa ligne principale de Hawkesbury jusqu’au village de Chute-â-Blondeau. Plusieurs candidats ont dit que le prochain conseil devra travailler avec Enbridge pour terminer ce projet avant de faire pression sur la compagnie pour qu’elle étende son système de gaz naturel à d’autres parties du canton.

La question de la fiabilité du service Internet et de l’accès à l’Internet haute vitesse a également dominé la séance de questions ouvertes. Simon Rozon, un autre candidat au poste de maire adjoint, a fait remarquer que le canton doit faire pression sur le gouvernement fédéral pour qu’il tienne sa promesse de fournir un service Internet haute vitesse fiable aux communautés rurales de l’Est de l’Ontario.