le Lundi 26 septembre 2022
le Jeudi 15 septembre 2022 14:36 Vision (Clarence-Rockland)

Une curation royale

Le conservateur du Musée de Clarence-Rockland, Gilles Chartrand, est en train de rassembler une impressionnante collection d'histoires liées à la reine Elizabeth II et à ses liens avec l'est de l'Ontario, pour célébrer sa vie et son influence.  — photo Joseph Coppolino
Le conservateur du Musée de Clarence-Rockland, Gilles Chartrand, est en train de rassembler une impressionnante collection d'histoires liées à la reine Elizabeth II et à ses liens avec l'est de l'Ontario, pour célébrer sa vie et son influence.
photo Joseph Coppolino
Au lendemain du décès de la reine Elizabeth II, Gilles Chartrand réfléchit à l'influence de la souveraine dans le monde, mais aussi à l'impact qu'elle a eu sur les communautés majoritairement francophones de l'est de l'Ontario.

Parmi les millions de pièces que compte le Musée Clarence-Rockland de la rue Laurier, M. Chartrand, son fondateur et conservateur, a amassé une impressionnante collection d’articles et de souvenirs du règne de la défunte reine. Pendant deux décennies, cet archiviste bénévole autodidacte a documenté l’influence de la Couronne britannique dans sa ville natale. Des centaines de coupures de journaux, de photos, de livres et d’articles commémoratifs se trouvent sur les étagères du musée, soulignant les façons dont la reine Elizabeth II et sa famille font partie de l’histoire du Canada.

« Elle était extrêmement appréciée et respectée et avait une influence incroyable non seulement au Canada, mais dans le monde entier, a dit M. Chartrand. Croyez-le ou non, il y a beaucoup de monarchistes ici. »

Se souvenir de la monarchie britannique dans l’est de l’Ontario est important pour M. Chartrand, malgré la communauté largement francophone et l’histoire de la couronne en matière de traitement de colonisation des peuples autochtones au Canada.

« Que vous soyez francophone ou anglophone, la reine Elizabeth II était la reine du Canada. On ne peut pas le nier, a dit M. Chartrand. Ce musée est un lieu de recherche et d’apprentissage, et c’est l’histoire du Canada. Nous la documentons. »

Avec le règne du roi Charles III en cours, M. Chartrand a hâte d’ajouter à son exposition de souvenirs royaux. M. Chartrand exposera les objets au musée au cours des deux prochaines semaines, alors que la reine Elizabeth II sera commémorée et que le roi Charles III commencera ses fonctions royales en tant que chef d’État du Canada.