le Dimanche 27 novembre 2022
le Mercredi 7 septembre 2022 18:16 Le Carillon (Hawkesbury)

Le Sommet célèbre la rentrée en grand

Le directeur de l’école, Steve Frappier, attend son tour pour tomber à l’eau.  — photo Antoine Messier
Le directeur de l’école, Steve Frappier, attend son tour pour tomber à l’eau.
photo Antoine Messier
L’École secondaire publique Le Sommet célèbre la rentrée scolaire avec une semaine complète d’activités.

« On en a parlé l’année passée. Vers la fin de l’année on s’est dit qu’on devrait avoir une rentrée qui bouge un petit peu plus et qui permet aux élèves de travailler leur sentiment d’appartenance, a affirmé Mme Sabrina Tremblay, enseignante à l’école Le Sommet. On trouvait que ça manquait avec les deux années de pandémie. Les gens ne se voyaient pas vraiment. Donc, on voulait avoir une petite semaine qui rentrait en force. »

Lors de la première journée, Le Sommet a permis aux élèves de reconnecter après deux ans de pandémie avec une rentrée style Bistro décontracté, ambiancée à l’aide de la musique jazz. On a donné une période libre à tous les élèves pour qu’ils puissent parler à leurs amis et aux membres du personnel.

Mercredi et jeudi, des activités sportives, artistiques ainsi que des jeux style carnaval ont été organisés à l’intérieur et à l’extérieur. L’école a notamment installé un réservoir d’eau pour que les élèves puissent faire tomber les membres de la direction à l’eau. « La direction s’est portée volontaire et c’était apprécié. Ça montre aux élèves qu’ils peuvent eux aussi avoir du plaisir », a ajouté Mme Tremblay. Le Sommet a également invité la PPO à venir enregistrer la vitesse des tirs des jeunes hockeyeurs du Sommet à l’aide de radars de police.

Vendredi, un groupe de musique, formé par six anciens élèves de l’école, sont venus donner un spectacle. Les activités changeaient de période de cour à chaque jour, pour que ce ne soit pas seulement une période de cour qui écope, et ainsi commencer l’enseignement.

Le Sommet a voulu changer les choses après avoir fait le même évènement à plusieurs reprises. « Ça faisait plusieurs années qu’on faisait un barbecue d’accueil et on trouvait que l’activité était devenue un peu désuète. On a voulu y aller encore plus fort et faire une semaine complète d’activités parce que nos élèves en avaient vraiment besoin après deux ans », a expliqué Mme Tremblay.