le Lundi 8 août 2022
le Jeudi 21 juillet 2022 17:55 MRC D'ARGENTEUIL RCM

Lebel prend la crise du logement au sérieux

Philippe Lebel. — Photo courtoisie
Philippe Lebel.
Photo courtoisie
La crise du logement a pour impact de faire grimper rapidement le prix des loyers ainsi que le prix des maisons, ce qui attaque directement le portefeuille des familles qui ne peuvent compresser la plus grande partie de leur revenu pour se loger, un bien essentiel. Ceci affectant cela, cette inflation qui se répercute sur le panier d’épicerie crée de l’insécurité alimentaire.

Contrairement à ce que plusieurs pensent, cette crise n’est pas centralisée à Montréal, mais elle s’est déplacée en région dans les deux dernières années. Par exemple, Statistique Canada nous apprend que le taux d’inoccupation des logements locatifs à Lachute est passé de 5,7% à 1,2% entre 2017 et 2021. Il ne faut donc pas être surpris qu’il soit de plus en plus difficile d’attirer des gens dans notre région dans ces conditions.»

— dénonce Philippe Lebel, candidat libéral dans Argenteuil qui veut agir pour stabiliser le marché dans sa circonscription. 

Dans la plate-forme électorale du parti de la cheffe Dominique Anglade, les mesures visent à mettre sur pied une politique d’encadrement des opérations d’achat-vente et limité les surenchères des propriétés rénovées; à favoriser la construction de logements abordables; à bonifier l’offre de logements sociaux en déployant un plan d’investissement afin de construire 50 000 nouvelles unités dans l’ensemble du Québec; à éliminer la taxe de bienvenue lors de l’achat d’une première propriété avec pleine compensation pour les municipalités et à bonifier le régime d’accès à la propriété (RAP) en montant le plafond de 50 000$, soit 15 000$ de plus qu’actuellement ainsi qu’ à assouplir les règles d’utilisation du RAP.