le Lundi 8 août 2022
le Mardi 19 juillet 2022 17:00 | mis à jour le 19 juillet 2022 17:54 Reflet-News (Russell-Embrun-Casselman)

50 000$ pour deux organismes de l’Est ontarien

Trois nouveaux parcours de vélo de montagne seront bâti au Parc Richelieu d’Embrun.  — photo fournie
Trois nouveaux parcours de vélo de montagne seront bâti au Parc Richelieu d’Embrun.
photo fournie
La Caisse Desjardins Ontario donne 25 000$ à deux organismes de l’Est ontarien pour la réalisation de projets communautaires pour un total de 50 000$.

Le Club Richelieu d’Embrun en partenariat avec l’Association Cycliste vélo, et le réseau Agroalimentaire de l’Est-Ontarien ont reçus des bourses provenant du Fonds d’aide au développement du milieu (FADM) pour la réalisation de projet structurants dans leurs communautés. Ils sont parmi les douze organismes récipiendaires d’aide financière entre 5 000$ et 25 000$ en Ontario.

Club Richelieu

L’argent déboursée au Club Richelieu d’Embrun servira à la création de trois parcours de vélo de montagnes au Parc Richelieu d’Embrun. Le parc sera doté d’un parcours de vélo pour débutants, un parcours de vélo à bosse, et un parcours de vélo à sauts. Les parcours de vélo de montagne seront rattachés à la piste cyclable qui passe dans le Parc Richelieu.

La bourse de la Caisse Desjardins est accompagnée d’une bourse de 10 000$ de la Fondation Richelieu Internationale pour un total de 35 000$ dollars.

Cette somme sera utilisée pour faire dessiner le trajet des parcours de vélo, l’achat de bois et de terre ainsi qu’une étude environnementale pour déterminer l’impact et la sécurité des parcours.

« Il faut s’assurer qu’on répond aux exigences du ministère de l’environnement, explique Jean-Guy Patenaude du Club Richelieu d’Embrun. Le long de la rivière, il y a des places qu’on ne peut pas bâtir trop proche parce qu’il y a des éboulements de temps en temps. On a besoin de l’approbation du ministère. On va planter des arbres qui ont un bon système de racine comme des chênes ou des érables pour retenir le sol le long de l’eau et en même temps diversifier les espèces d’arbres dans le parc.

La fondation Richelieu Internationale a adoptée il y a trois ans une nouvelle orientation verte, soutiens de la nature, les sports de plein air entre autres, les cours d’eaux, c’est choses-là. C’est de là qu’est venue l’idée. »

M. Patenaude espère que la construction du projet va commencer en Septembre.

Réseau Agroalimentaire

Le Réseau Agroalimentaire de l’Est-Ontarien reçoit une bourse de 25 000$ pour la réalisation d’un projet d’image de marque axé sur le consommateur afin de bien représenter les aliments, les breuvages et l’agrotourisme de l’Est-Ontarien. « L’objectif du projet de marque du RAEO, explique Tom Manley, directeur exécutif du réseau, est de permettre aux agriculteurs, aux entreprises alimentaires et aux résidents de s’épanouir en français et en anglais dans la production, la commercialisation, le magasinage et la consommation d’aliments locaux dans l’Est ontarien ».

« Les gens ont de la difficulté à identifier l’Est de l’Ontario comme une destination alimentaire. Les comtés, les cantons, le Réseau agroalimentaire de l’Est-Ontarien, nous faisons tous du marketing pour les aliments de la région, mais nous faisons du marketing pour des endroits et des commerces individuels. Les gens ne reconnaissent pas l’Est de l’Ontario comme une grande destination d’agrotourisme. Nous voulons créer une marque qui englobe l’offre alimentaire des régions rurales de l’Est de l’Ontario.

Il y a diverses régions qui sont des destinations alimentaires et les gens peuvent les identifier facilement. L’Est de l’Ontario n’a pas cela et en a bien besoin. Nous voulons être en mesure de créer une marque en anglais et en français qui représente l’Est de l’Ontario, qui est facile à retenir, qui est accrocheuse et invitante, afin que les gens qui vivent ici puissent ressentir une certaine identité et une certaine fierté à l’égard de la région et de ce qu’elle a à offrir, et que les visiteurs puissent la trouver facilement ».

Le Réseau agroalimentaire opère majoritairement dans les régions de Prescott-Russell, Stormont-Dundas et Cornwall-Akwesasne. Plusieurs des producteurs locaux populaires comme L’Orignal Packing, Mariposa Farm, les Vergers Villeneuve, Good Food Garden, ainsi que la plupart des marchers de fermiers dans Prescott-Russell sont membre du réseau.

Avec les fonds de la Caisse Desjardins, le réseau a engagé un consultant pour faire une recherche sur la façon dont les autres régions pratiquent leur activité de branding afin de tirer des enseignements de ce qui se passe ailleurs au Canada. Le réseau utilisera aussi les fonds pour la création de contenu web comme des vidéos promotionnels, une carte des destinations agroalimentaires de l’Est-Ontarien.