le Lundi 8 août 2022
le Vendredi 15 juillet 2022 14:14 Le Carillon (Hawkesbury)

Siège vacant au conseil du canton d’Alfred-Plantagenet

Un siège au conseil municipal du canton d'Alfred-Plantagenet est maintenant inoccupé depuis qu'Yves Laviolette est passé de l'un des trois représentants du quartier 2 à celui de maire de la municipalité. M. Laviolette est devenu maire le mois dernier, maintenant que l'ancien maire Stéphane Sarrazin est le nouveau député progressiste-conservateur de Glengarry-Prescott-Russell. Le conseil doit maintenant combler le siège vacant avant la tenue des élections municipales d'octobre.  — photo d'archives
Un siège au conseil municipal du canton d'Alfred-Plantagenet est maintenant inoccupé depuis qu'Yves Laviolette est passé de l'un des trois représentants du quartier 2 à celui de maire de la municipalité. M. Laviolette est devenu maire le mois dernier, maintenant que l'ancien maire Stéphane Sarrazin est le nouveau député progressiste-conservateur de Glengarry-Prescott-Russell. Le conseil doit maintenant combler le siège vacant avant la tenue des élections municipales d'octobre.
photo d'archives
Il y a officiellement un siège vide à la table du conseil municipal d'Alfred-Plantagenet, mais peut-être pas pour longtemps.

Lors de leur séance régulière du 12 juillet, les membres du conseil du canton d’Alfred-Plantagenet ont déclaré vacant le siège du quartier 2 d’Yves Laviolette. M. Laviolette a assumé le poste de maire le mois dernier, l’ancien maire Stéphane Sarrazin étant devenu le nouveau député progressiste-conservateur de Glengarry-Prescott-Russell, à la suite des élections provinciales du 2 juin.  

La Loi sur les municipalités exige que lorsqu’un siège du conseil devient vacant, le conseil doit trouver une nouvelle personne pour l’occuper. Deux méthodes de remplacement sont possibles, soit par nomination, soit par la tenue d’une élection partielle.  

Le conseil doit combler le poste vacant avant le mois d’août, date à laquelle le statut de canard boiteux de tous les conseils locaux prend effet avant l’élection municipale d’octobre. Comme il n’y a pas assez de temps pour tenir une élection partielle, le conseil doit nommer quelqu’un pour combler le siège vacant.  

La conseillère Suzanne Lafrance, qui continue de représenter le quartier 2 avec le conseiller René Beaulne, a suggéré de demander à Jean-Pierre Cadieux d’accepter le poste. M. Cadieux a terminé deuxième derrière M. Sarrazin pour le siège de maire, lors de l’élection municipale de 2018.  

Le conseil a voté pour que l’administration contacte M. Cadieux pour combler le poste vacant.