le Lundi 8 août 2022
le Jeudi 7 juillet 2022 15:44 MRC D'ARGENTEUIL RCM

Le show-business reviendra en ville

Yan Proulx, président Les Productions Les 2 vallées, Marc-André Girard, directeur de la polyvalente Lavigne, et Danny Monette, directeur de la programmation, promettent de grands noms pour 2023 sur la scène lachutoise, à commencer par ceux de Patrick Norman et de Paul Piché.  — Photo Mylène Deschamps
Yan Proulx, président Les Productions Les 2 vallées, Marc-André Girard, directeur de la polyvalente Lavigne, et Danny Monette, directeur de la programmation, promettent de grands noms pour 2023 sur la scène lachutoise, à commencer par ceux de Patrick Norman et de Paul Piché.
Photo Mylène Deschamps
Par la porte de l’ouest a été signée une entente entre les Productions Les 2 Vallées, un organisme implanté sur le territoire de l’Outaouais, et le nouveau directeur de la polyvalente Lavigne, Marc-André Girard, qui permettra de faire résonner les murs de la salle Cécile Wojas dès l’hiver prochain par des artistes professionnelles de la scène québécoise.

À tous ces consommateurs de culture qui voient le prix de l’essence gâché la fête, un protocole d’entente permettra de présenter plus de 12 spectacles en 2022, 14 en 2023 et 16 en 2024 dans cette salle de 572 places au cœur d’Argenteuil.  Selon M. Girard, la salle est un outil de dynamisation et de rayonnement pour la polyvalente Lavigne. 

 

Nous ne sommes pas juste une école qui offre pédagogie et éducation, nous sommes aussi un phare culturel!»

— de lancer le directeur de la polyvalente Lavigne, qui provient du réseau privé de l’éducation. 

Les négociations entre le président Yan Proulx et la direction de la polyvalente Lavigne ont été plaisantes alors que les deux nouveaux partenaires s’entendent aussi pour encourager la participation des élèves avec des besoins particuliers qui vivront des expériences authentiques de travail. On pourra retrouver des élèves à la billetterie, au vestiaire et au casse-croûte. On veut aussi donner accès à des spectacles gratuits à des familles défavorisées autant aux élèves et aux parents. 

Bien que la salle ait été rénovée, le système de son et les éclairages seraient désuets. Le maire Bernard Bigras-Denis indique que la Ville de Lachute fera sa part pour aider à trouver des fonds pour renouveler les équipements techniques et invite les instances de tous les paliers de gouvernements à en faire tout autant. «Merci de croire en Lachute. On travaille fort à redevenir un pôle économique, soutient M. Bigras-Denis, qui ajoute que cette grande salle sous-exploitée est une valeur ajoutée qui permettra la rétention des gens d’ici et même d’attirer des gens de l’extérieur, comme ceux de l’est de l’Ontario, qui n’ont pas accès à de salles. À défaut d’investisseurs, l’organisme se tournera vers la location d’équipements. Il en coûterait environ 100 000 dollars pour renouveler ceux en place alors qu’une location ponctuelle pourrait atteindre des sommes de 40 000 dollars en moins d’un an.  On rappelle que si l’équipement appartenait à la salle, il pourrait aussi servir pour les spectacles des élèves des deux écoles secondaires adjacentes pour l’ensemble des spectacles présentés. De plus, tous les profits générés par la location de salle iront pour des activités étudiantes. 

Le directeur de la programmation et de la logistique pour Les Productions Les 2 Vallées, Danny Monette, est déjà au travail pour dénicher les meilleurs spectacles de la prochaine saison. Patrick Norman, le légendaire chanteur country, se produira le 10 février tandis que Paul Piché, une autre légende la musique québécoise brûlera les planches le 14 octobre 2023. Les promoteurs aimeraient offrir une formule d’abonnements aux compagnies de la région, qui pourraient autant en faire profiter leur personnel que leur client. 

Les Productions Les 2 Vallées gèrent la Salle Desjardins de la Petite-Nation à Papineauville et est l’instigateur du Festival des vins et spiritueux en Outaouais, Les concerts de l’Ange-Gardien et Thurso en fête.