le Vendredi 1 juillet 2022
le Mercredi 25 mai 2022 19:56 Le Carillon (Hawkesbury)

La ville de Hawkesbury parraine une bourse Relève emploi

Andréanne Laflamme du Centre d'aide à l'emploi de Prescott-Russell. — Photo fournie
Andréanne Laflamme du Centre d'aide à l'emploi de Prescott-Russell.
Photo fournie
Cette Bourse Relève emploi, c'est un projet que le Centre de service à l'emploi de Prescott-Russell a créé avec l'objectif de contrer l'exode des jeunes vers les grands centres et d'assurer une relève dans la région pour les métiers et professions en demande.

Paula Assaly, maire de Hawkesbury.

Photo d'archives

Représentant un investissement de 250,000$ par le Centre, cette bourse annuelle vise la période de 2018 à 2022 inclusivement. Un total minimum de 10 bourses sont offertes chaque année à travers les écoles participantes des comtés-unis. Chacun des étudiants qui seront choisis d’ici la fin du printemps recevront une bourse de 5,000$ payable en au moins 2 versements. Cette bourse s’adresse aux jeunes diplômés du secondaire qui présentement n’ont pas d’autres choix que de quitter la région vers les grands centres pour y poursuivre des études post-secondaires. Elle vise aussi à les encourager financièrement à revenir dans la région pour travailler durant l’été ainsi qu’à la fin de leurs études pour exercer leur métier ou leur profession. 

Andréanne Laflamme est conseillère en emploi et en placement au Centre de service à l’emploi de PR. «Notre réalité est celle d’une région rurale. On n’a pas de post secondaire ici. Donc pour des études collégiales ou universitaires, les élèves diplômés du secondaire doivent aller dans les grands centres comme Ottawa, Toronto, Montréal ou ailleurs. Et une fois installés là-bas ils y restent. C’est comme si la bourse leur disait: oubliez-nous pas! Ici la vie est bonne, on a plein d’entreprises avec de bons emplois, revenez dans la région!». 

Cette année une onzième bourse de 5000$ sera versée par la ville de Hawkesbury, une ville qui souffre cruellement d’une pénurie de main d’oeuvre, selon La mairesse Paula Assaly. «Si on ne développe pas de plateformes de relève, que ce soit une initiative du Centre de service à l’emploi ou même de la ville, je pense que l’exode des jeunes va continuer. Faut trouver des moyens pour freiner cet exode là parce qu’on a besoin de nos jeunes pour des emplois et pour apporter l’élément dynamisme et faire de Hawkesbury une ville vibrante». Cette onzième bourse parrainée par la ville de Hawkesbury sera accordée à un récipiendaire à la condition qu’il ou qu’elle soit un résident ou une résidente de Hawkesbury 

Le Centre de service à l’emploi a reçu 48 demandes de bourses. Chacun des candidats ont du faire une présentation devant un comité chargé de faire un choix final à la fin de mai. Le comité a retenu 18 candidatures et de ce nombre 11 seront choisis pour une bourse de 5000$. Andréanne Laflamme affirme que la stratégie donne de bons résultats. «L’édition 2022 c’est la 5ième édition. Puis chaque année on a des lauréats qui complètent leurs études post-secondaires et qui reviennent habiter et travailler dans la région». 

Pour être admissible à une Bourse Relève emploi il faut être résident de Prescott-Russell et obtenir un diplôme d’études secondaires en juin. Il faut viser une formation ou un métier qui requiert des études post secondaires, avoir l’intention de revenir travailler dans PR à la suite de l’obtention d’un diplôme collégial ou universitaire. Il il est nécessaire de compléter et de remettre une mise en candidature dans les délais prescrits en y incluant un curriculum vitae ainsi qu’une preuve d’acceptation à un programme d’études post secondaires.