le Vendredi 1 juillet 2022
le Jeudi 19 mai 2022 18:11 MRC D'ARGENTEUIL RCM

Initiative de la MRC d’Argenteuil pour aider les ressortissants ukrainiens

Anastasia Lavrynets remercie la MRC d’Argenteuil de son soutien pour le peuple ukrainien. — Photo Antoine Messier
Anastasia Lavrynets remercie la MRC d’Argenteuil de son soutien pour le peuple ukrainien.
Photo Antoine Messier
La MRC d’Argenteuil en association avec Le COFFRET et le séminaire Sacré-Cœur lance une initiative pour accueillir plus de ressortissants ukrainiens.

« Il n’y a pas un peuple nulle part qui mérite ce qu’ils vivent en ce moment, affirme Scott Pierce, préfet de la MRC d’Argenteuil. Notre façon de faire à Argenteuil c’est que s’il y a du monde qui souffre ou qui sont dans le besoin, on essaye d’être des leaders dans notre communauté ». 

Le COFFRET 

Le COFFRET est l’organisme responsable de l’accueil et l’établissement des immigrants dans les Laurentides. L’organisme a pour mission d’aider à l’intégration des ressortissants ukrainiens dans le système administratif canadien en assistant les immigrants dans l’ouverture d’un compte de banque canadien, l’inscription des enfants à l’école et l’inscription à l’assurance maladie.  Il vise aussi à aider les nouveaux arrivants en offrant de l’aide financière, alimentaire et en trouvant des logements pour les ressortissants.  

Les victimes de la guerre en Ukraine n’ont pas le statut de réfugiés. Ils doivent postuler en premier pour un visa de voyage, pour ensuite obtenir un permis de travail avant de pouvoir demander la résidence permanente.  

Des volontaires s’engagent avec Le COFFRET pour offrir un logement aux ressortissants et les aider dans l’intégration et la francisation. Pour alléger la tâche des gens qui hébergent les nouveaux arrivants, d’autres volontaires donnent leurs noms pour aider les Ukrainiens avec leurs déplacements. 

Logement au séminaire 

Le séminaire Sacré-Cœur offrira les chambres de la résidence de l’école pour accueillir des familles ukrainiennes. La résidence avait fermé en 2001, mais les bâtiments y sont encore. Le séminaire a accumulé plus de 50 000$ en dons pour rénover les bâtiments. Anastasia Lavrynets, une femme ukrainienne employée par le séminaire s’occupe de communiquer avec les ressortissants. 

 

On a déjà contacté plus de 100 familles. On est en contact avec quelques familles à Mariupol, sans électricité, sans nourriture»

— affirme Mme Lavrynets.